Business

Disparition d’Emile : Il y a plus de chance de le retrouver cet hiver, un expert explique pourquoi



Par

Charlotte Pletcher

&nbsp|&nbspJournaliste

Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.

Le petit Émile, 2 ans, a disparu le 8 juillet dernier et n’a toujours pas été retrouvé. Malgré les fouilles et les indices récoltés, rien n’a permis de mettre la main sur le petit garçon. Mais l’arrivée de l’hiver pourrait bien tout faire basculer.

Disparition d’Emile : Il y a plus de chance de le retrouver cet hiver, un expert explique pourquoi Dailymotion

La suite après la publicité

Voilà maintenant trois mois que le petit Emile a disparu. Samedi 8 juillet, alors qu’il se trouvait dans le jardin de la maison secondaire de ses grands-parents dans la commune du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), le petit garçon s’est volatilisé, sans que personne n’ait vu quoi que ce soit. Depuis, aucune trace du petit garçon, pas même un indice qui pourrait permettre de mettre sur une voie. Le mystère reste entier.

Cette absence d’explications a fait naître les théories les plus folles sur la Toile. Parmi elles, des hypothèses racontant notamment que le petit garçon était mort dans une messe noire organisée en présence de François Balique, avocat et maire de la commune au centre de toutes les interrogations désormais. Alors que les recherches sont au point mort, le seul mot d’ordre est désormais de garder les avancées pour soi, comme l’avait fait savoir un gendarme.

Mais ce lundi 9 octobre, François Daoust, ancien directeur de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, a indiqué que l’arrivée de l’hiver pouvait être une excellente chose pour l’enquête : “Sans végétation, le terrain apparaît sous un autre jour, et il est assez fréquent qu’on retrouve des corps à cette période” a-t-il indiqué à 20 minutes. Si un malheur était arrivé au petit Emile dans le secteur, reste à savoir si cette fin de saison permettra de retrouver son corps.

Le grand-père un temps suspecté

Depuis la disparition du petit garçon, les grands-parents d’Émile ont quitté leur résidence secondaire du Haut-Vernet pour revenir dans les Bouches-du-Rhône, où le grand-père a repris d’ailleurs son activité de kinésithérapeute. Une reprise d’activité qu’il avait expliquée auprès de Famille Chrétienne, pour qui il était également revenu sur les critiques dont il a fait l’objet après un comportement jugé suspect lors des battues : “Je passe pour un dominateur qui terrorise tout le monde… Tout cela est faux, mais je m’en moque. La presse nous fait du mal mais les gens autour de nous sont vraiment extraordinaires.” Un soutien plus que bienvenu dans cette douloureuse période.

La suite après la publicité

La suite après la publicité

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button