Business

A Nantes, la foule pour le réveil des deux chiens géants de Royal de Luxe

  • Le nouveau spectacle de Royal de Luxe a commencé ce vendredi matin dans les rues du quartier Bellevue à Nantes.
  • Les deux chiens El Xolo et Bull Machin se sont réveillés et ont déambulé parmi la foule, avant de se livrer à une grande course, dimanche.

Il a fallu quelques secondes à peine pour que la magie opère. Depuis ce vendredi matin, la compagnie Royal de Luxe a lâché ses deux chiens géants dans le quartier Bellevue à Nantes. Endormi sur le toit d’un bus de la TAN, El Xolo a fait sensation dès qu’il a ouvert un œil, vers 9h30. Il faut dire que le chien mexicain, qui est l’une des deux stars de ces trois jours de spectacle en plein air et entièrement gratuit, a de quoi plaire. « J’adore ses oreilles et en plus il bouge la queue, sourit une petite fille, qui a même pu le caresser lors d’une pause papouille. C’est lui mon préféré, l’autre me fait un peu peur. »

Celui qui déambule juste derrière, c’est Bull Machin, un bouledogue anglais de 877 kg. Lui s’est réveillé un tout petit peu plus tard après une léchouille de son congénère, devant une foule de plus en plus compacte réunie sur la place du marché. Le molosse, qui éclabousse parfois le public de bave, a lui aussi ses adeptes. « Je l’aime bien car il a une bonne bouille et surtout, car il court moins vite, sourit Nadia, qui, comme d’autres habitants, peine à suivre le chien noir, parti en tête à toute allure. Voir un spectacle comme ça, ici dans le quartier, c’est vraiment super. Même si on aurait préféré les vrais Géants ! »

El Xolo est l’un des deux chiens du nouveau spectacle de Royal de Luxe à Nantes – J. Urbach / 20 Minutes

« C’est vraiment féerique »

Pour l’occasion qui ne s’est pas présentée depuis 2014 (date du dernier grand spectacle de Royal de Luxe à Nantes), les écoliers de Bellevue, déjà baignés dans l’univers de la compagnie de théâtre de rue depuis plusieurs années, suivent la parade avec leurs enseignants. Des ouvriers, qui travaillent sur un chantier de construction, en profitent pour faire une petite pause et sortir leur portable, surtout quand Xolo se dresse sur ses pattes arrières quelques secondes, sous les applaudissements. Dans une ambiance musicale, jouée par des musiciens en live, on entend aussi les ordres diffusés à la cinquantaine de « Liliputiens » chargés de donner vie à ses pantins géants. « C’est vraiment magique, féerique », s’enthousiasment Danièle et Christine, deux retraitées qui ont fait le déplacement du quartier Sainte-Thérèse.

Après un petit passage à l’école puis une sieste bien méritée pour les deux mascottes, une nouvelle parade est prévue cet après-midi, toujours quartier Bellevue. Le spectacle se poursuivra en centre-ville samedi puis dimanche, où une grande course opposera les deux chiens, place de la Petite-Hollande, pour le final.




Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button