Business

A l’hôpital de Quimper, les personnels des urgences déposent un droit de retrait

La CGT, la CFDT et SUD exercent leur droit de retrait depuis ce mardi à l’hôpital de Quimper. Les syndicats ont déposé un “danger grave et imminent” auprès de leur direction, en raisons des difficultés auxquelles sont confrontés les personnels des urgences. Pour les patients, ça ne change rien, mais les personnels espèrent une réaction l’Agence régionale de santé et de la préfecture du Finistère.

Logo France Bleu

Les agents se sentent démunis”, expliquent les syndicats dans un communiqué. Ils ne peuvent “apporter des réponses à la détresse des familles et des patients“. En cause, le manque de place : il n’y a pas assez de lits dans les services pour accueillir les patients. Conséquence de la fermeture des urgences de Carhaix  la nuit, mais aussi du profil des patients qui arrivent aux urgences, de plus en plus âgés et dépendants. Les syndicats pointent une “architecture” qui n’est “pas adaptée à l’activité, ce qui oblige l’installation des patients dans les couloirs, sans intimité“.

57 patients en attente

Mardi, “il y avait 57 patients aux urgences qui attendaient un lit, explique Loïck Le Houarner, secrétaire général de la CGT de l’hôpital de Quimper. Il y a en moyenne entre 13 et 20 patients qui attendent tous les matins aux urgences de pouvoir être hospitalisés après la nuit passée aux urgences. Ils attendent des lits dans les services de soins. Mardi dernier, il y avait une patiente qui attendait un lit depuis le samedi, ça fait quatre jours qu’elle était aux urgences dans l’attente de trouver un lit en hospitalisation.”

L’hôpital est plein, poursuit le syndicaliste. “L’hôpital n’arrive pas non plus à faire sortir correctement les patients. Certains patients sont en attente de lits, de soins de suite et de réadaptation sur l’extérieur. On attend aussi des lits dans des Ehpad. Il n’y a pas de place non plus parce que le système de santé est en pénurie de personnel et de places.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button