Business

À Morzine, la colère monte contre les résidences touristiques


Publié



Mis à jour



Durée de la vidéo :
1 min

À Morzine, la colère monte contre les résidences touristiques
France 2

Article rédigé par

France 2

E. Prigent, T. Simonet

France Télévisions

La colère monte dans la station de montagne de Morzine (Haute-Savoie), face à la spéculation immobilière. Samedi 7 octobre, un rassemblement était organisé contre la construction de nouveaux appartements. Rencontre avec ses participants.

Morzine (Haute-Savoie), station-village de montagne, 2 500 habitants l’année. Certains sont très en colère contre les nouvelles constructions, selon eux toujours plus nombreuses et imposantes. On compte ici 30 000 lits touristiques, occupés seulement quatre semaines en moyenne par an. “On a trop bétonné notre station. On a des promoteurs qui sont là pour faire de l’argent”, dénonce un militant. A l’origine de la mobilisation, un nouvel immeuble, qui devrait bientôt voir le jour sur le front de neige : 2 000 et 25 appartements. 

“On n’arrive plus à arrêter la machine”

Tout près, une autre résidence vient de sortir de terre. Pour les habitants, c’en est trop. “Une fois que ça va être construit, on ne verra plus rien. On va se retrouver sous des balcons, et on voit même plus la montagne”, dit Alexandra Debeaux, membre de l’association “Front de neige”.

À l’achat, les prix s’envolent autour de 10 000 euros le , et les locations se font surtout à la semaine. Pour Antoine Bouthors, travailleur saisonnier, se loger est devenu un cauchemar. “Parfois c’est plus qu’un SMIC pour un loyer“, témoigne-t-il. Pour les natifs du village, l’âge d’or de l’expansion touristique est aujourd’hui terminé. “On a tous été content du développement de Morzine, mais on n’arrive plus à arrêter la machine”, résume Eric Muffat, habitant et hôtelier. 



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button