Business

Ado tué à Valenton: comment vendre en ligne entre particuliers en toute sécurité?

Dans le Val-de-Marne, un adolescent de 15 ans a été poignardé à mort alors qu’il se rendait à un rendez-vous conclu sur un site internet pour vendre un jogging. Lors d’une vente entre particuliers, quelques consignes sont à respecter.

Un acte a priori anodin, mais qui a fini tragiquement. Un adolescent de 15 ans a été mortellement poignardé vendredi 8 décembre à Valenton, dans le Val-de-Marne, alors qu’il allait à un rendez-vous fixé sur la plateforme en ligne Vinted pour vendre un pantalon de jogging, d’après une source policière à l’AFP. Quels conseils suivre pour éviter ce type de drame?

Être accompagné

Grande adepte de mode, Olivia, 23 ans, a déjà vendu plus de 500 articles sur le site Vinted, une plateforme spécialisée dans la revente de vêtements particulièrement populaire. Parmi les ventes réalisées, elle dit avoir remis en mains propres une centaine d’articles à ses acheteurs, mais assure rester prudente.

“Si je ne sens pas la personne, j’annule et je préfère faire en livraison”, jure-t-elle auprès de BFMTV.

Par précaution, Olivia réalise chaque vente avec son compagnon et veille à ne pas trop en dire sur elle à ses clients. “Je donne les informations pour rentrer dans la résidence une fois que la personne me dit qu’elle est devant pour éviter qu’elle ne vienne avant”, explique-t-elle.

Se renseigner sur l’acheteur

Lors d’une vente en mains propres entre particuliers, mieux vaut en effet rester prudent. Il est notamment recommandé de réaliser l’échange en se donnant rendez-vous dans un lieu public fréquenté. Pensez aussi à venir accompagné. Et si le rendez-vous en extérieur n’est pas possible, ne donnez votre adresse exacte qu’au dernier moment.

Afin de se prémunir de tout acheteur ou vendeur malveillant, essayez d’en savoir plus sur cette personne. “Un des réflexes que vous devez avoir quand vous faites des échanges via ces plateformes, c’est d’aller regarder la réputation du vendeur, de lire les commentaires et de vous renseigner sur la personne que vous avez en face de vous”, recommande auprès de BFMTV Baptiste Robert, PDG de l’entreprise de lutte contre la haine en ligne Prédicta Lab et spécialiste en cybersécurité.

N’hésitez pas ensuite à poster un avis à votre tour en cas de problème pour prévenir de futurs utilisateurs de la plateforme. Il faut évidemment ne pas hésiter à aller porter plainte auprès des forces de l’ordre dans les cas les plus graves.

Ces conseils sont aussi valables pour éviter le cyberharcèlement, une pratique qui pullule sur les plateformes de vente entre particuliers.

Les plus lus

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button