Business

Attentat à Arras : le gouvernement renforce la sécurité dans les transports publics

L’exécutif a activé vendredi le niveau “urgence attentat” du dispositif Vigipirate, le plus élevé, à la suite du meurtre de l’enseignant Dominique Bernard.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture :
1 min

La station de métro Pigalle à Paris, le 13 octobre 2023. (DIMITAR DILKOFF / AFP)

Après l’activation, vendredi, du niveau le plus élevé du plan Vigipirate, le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, a annoncé lundi 16 octobre le renforcement de la sécurité dans les transports publics sur tout le territoire français. Cette décision intervient à la suite du meurtre de Dominique Bernard, professeur de français dans un lycée d’Arras, assassiné vendredi par un ancien élevé radicalisé.

“Vigilance renforcée après le passage en Vigipirate urgence attentat : traque des bagages abandonnés, patrouilles plus fréquentes, messages d’alerte pour appeler chacun à la vigilance… Nous agirons encore davantage dans les prochains jours”, a écrit le ministre sur le réseau social X, sans plus de précisions.

Le ministre a ajouté avoir réuni dans l’après-midi “les opérateurs de transport, d’Ile-de-France” avec Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports franciliens “et de toute la France, pour renforcer notre sécurité”.  



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button