Business

PHOTOS. Au moins 11 attentats recensés en Corse depuis le début de la soirée

Plusieurs attentats et tentatives d’attentats sont recensés depuis le début de la soirée sur l’ensemble de l’île. Les démineurs sont en route sur plusieurs des résidences ciblées.

Selon nos informations, on recense, depuis le début de soirée de ce dimanche 8 octobre, au moins 11 attentats et tentatives d’attentats ciblant des résidences sur l’ensemble de l’île.

On compte ainsi à ce stade 7 actions confirmées en Corse-du-Sud :

  • à Vico,
  • à Villanova,
  • à Sartène,
  • à Viggianello,
  • à Tavaco :

Les secours ont été alertés de l’explosion d’une villa aux environs de 22h10.

D’importants dégâts ont été constatés. Un périmètre de sécurité a été mis en place par les démineurs, en la crainte de la présence d’une possible autre charge sur les lieux.

En Haute-Corse, on enregistre au moins 4 actions :

Une explosion suivie d’un feu a été constatée sur une villa en construction peu avant 23h.

  • à Santa-Riparata-di-Balagna :

Une explosion a été signalée peu avant 22h20.

Plusieurs détonations y ont été entendues sur la route de Mausoleo en l’espace d’une demi-heure, entre 22h30 et 23h. Quatre explosions ont visé plusieurs logements d’un même lotissement, et entraîné l’évacuation de plusieurs habitants. Une bouteille de gaz a été retrouvée sur les lieux.

Cette dernière habitation se trouve sur la route de la mer de la commune. Il s’agirait, selon nos informations, d’une résidence secondaire appartenant au directeur général d’une banque. L’alerte a été donnée aux environs de 19h30, après la découverte d’un extincteur rempli d’un mélange explosif, et couplé à un dispositif d’allumage. La charge a été neutralisée par les démineurs.

Outre ces 11 résidences visées, d’autres détonations ont été entendues dans plusieurs communes insulaires, comme dans le secteur de Folelli. Les services de gendarmerie travaillent actuellement à identifier d’éventuelles autres cibles, qui sont néanmoins difficilement repérables, de nuit et sans incendie.

Les autorités ne disposent pas à cette heure d’informations concernant la présence ou non de tags ou revendications devant cette résidence ou les neuf autres cibles confirmées qui ont été visées ce dimanche, ni l’ampleur des possibles dégâts survenus sur ces mêmes habitations. Plusieurs équipes de démineurs sont actuellement en route vers ces résidences ciblées.

Reste que le caractère concerté de ces différentes actions laisse penser à une nuit bleue, qui pourrait s’inscrire dans le cadre d’une reprise des attentats.

Les procureurs de la République d’Ajaccio et de Bastia n’ont, à ce stade, pas pu être joints. Plus d’informations à venir.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button