Business

Aude – Rencontres de la gauche : Carole Delga veut incarner “une gauche qui trouve des solutions”

Alors que la troisième édition des Rencontres de la gauche à Bram se terminait, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, a tenu un discours politique sur la gauche qu’elle revendique.

“Nous ne serons pas la gauche qui braille mais celle qui trouve des solutions.” Pour la troisième fois à Bram, la présidente socialiste de la région Occitanie, Carole Delga, a tenu un discours très politique en clôture des Rencontres de la gauche.

A lire aussi :
Aude – Rencontres de la gauche : Carole Delga lance son événement avec les valeurs de la République comme sujet principal

A lire aussi :
Aude : aux Rencontres de la gauche, “l’esprit Charlie doit être perpétué”

 

Loin d’un programme de rupture incarné par Jean-Luc Mélenchon, la socialiste, elle, souhaite “une gauche qui est proche des gens et éloignée de l’entre-soi”. “La politique doit changer les choses et la vie. Elle doit rassurer et non attirer le feu de la colère”, tempête-t-elle sous les applaudissements de ses convives. Sur les deux jours de l’événement, près de 2500 personnes se sont rendues dans l’Aude pour écouter tables rondes et débats autour de l’incarnation de la gauche, l’Europe, l’écologie ou encore l’éducation. 

A lire aussi :
Aude : comment des élus de gauche expliquent le recul de leur bord politique dans les milieux ruraux et périurbains

Durant son discours, Carole Delga a taclé ses opposants politiques. À commencer par le Rassemblement national : “Le Pen, c’est la plus grande escroquerie. C’est celle-ci qu’il faut dénoncer.” La numéro 1 de la Région a conclu en disant vouloir “une union sincère de la gauche“. “J’ai un appel, croire que nos valeurs sont toujours l’avenir. Portons et levons l’espoir.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button