Business

“Bernard leur a craché à la figure”: Dominique Tapie revient sur le violent cambriolage du couple en 2021

L’épouse de Bernard Tapie, Dominique, a raconté sur BFMTV le violent cambriolage dont elle a été victime avec son mari. Une agression dont a également été victime l’animateur Bruno Guillon, dans la nuit de mardi à mercredi.

Un traumatisme dont elle a mis de longs mois à se remettre. Dominique Tapie, épouse de Bernard Tapie, a raconté sur BFMTV le violent cambriolage dont elle a été victime avec son mari, alors que l’animateur Bruno Guillon a vécu un drame similaire, ce mercredi à son domicile.

Comme le présentateur de la matinale de Fun Radio, le couple Tapie a subi en 2021 un “home-jacking”, c’est-à-dire un cambriolage, souvent violent, qui survient alors que les victimes se trouvent chez elles.

Quatre cambrioleurs

“Ils étaient quatre. Ils ont grimpé par la fenêtre d’une chambre d’ami avant de faire irruption dans notre chambre vers minuit”, se souvient Dominique Tapie. Cette nuit-là, le couple dort au Moulin du Breuil, leur résidence secondaire de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne).

“J’ai d’abord vu une lumière braquée sur moi, puis un homme tout en noir, cagoulé. L’un d’eux m’a mis la tête sous l’oreiller. Je me suis dit: ‘ils vont nous tuer'”, raconte l’épouse de l’homme d’affaires.

Au même moment, son mari est ligoté et violenté par les autres cambrioleurs. Les images de son visage tuméfié, alors qu’il souffrait d’un cancer, ont marqué l’opinion.

“Comment vous pouvez me faire ça à moi?”

“Ils ont d’abord mis Bernard hors d’état de nuire avant de me traîner dans les pièces de la maison pour chercher les objets de valeur. Ils n’arrêtaient pas de répéter: ‘le coffre, les bijoux et l’argent !'”, se remémore Dominique Tapie.

Mais le couple, n’étant pas à son domicile principal, n’a sur lui qu’une centaine d’euros en liquide et une poignée de bijoux. “Ils ont arrêté quand ils ont compris qu’on n’avait rien d’autre. Ça a duré 10 minutes en tout, mais le temps paraît très long”, poursuit Dominique Tapie.

“Bernard leur a dit: ‘comment vous pouvez me faire ça à moi qui ait toujours pris votre défense”, relate-t-elle, précisant que ce mari avait remarqué que ses ravisseurs étaient noirs et maghrébins.

Un “avant et un après l’agression”

De colère, “Bernard leur a craché à la figure. Et là je me suis dit: ‘on est mort'”, raconte encore Dominique Tapie, dont le mari fait l’objet d’une série Netflix.

Avant de partir avec deux montres et quelques bijoux, les cambrioleurs ligotent la septuagénaire “avec des fils électriques”, dont elle réussira à se défaire pour donner l’alerte.

Bernard Tapie est mort le 3 octobre 2021, quelques mois après le cambriolage. Si elle dit ignorer l’impact de l’événement sur la santé de son mari, Dominique Tapie assure qu'”il y a eu un avant et un après l’agression”.

À titre personnel, celle qui publie “Bernard, la fureur de vivre” (Ed. de l’Observatoire) confie avoir suivi une psychothérapie “pendant au moins six mois” et n’avoir plus jamais dormi au moulin de Combs-la-Ville.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button