Business

“C’est un soulagement de revenir”: la réaction des Français rapatriés d’Israël après les attaques du Hamas

Les premiers ressortissants français rapatriés d’Israël sont arrivés ce soir à Paris, cinq jours après les attaques terroristes du Hamas.

“Partir était nécessaire”. Des Français rapatriés d’Israël ce jeudi soir dans le premier vol arrivé à Paris en provenance de Tel Aviv depuis les attaques du Hamas contre l’État hébreu ont exprimé leur “soulagement” devant les caméras de BFMTV et de plusieurs médias.

“C’est un soulagement de revenir dans un pays un peu plus sécurisé et de pouvoir reprendre une vie a peu près normale”, a dit l’une d’entre elle. “La sécurité avant tout”.

Plusieurs ont déploré la longue attente avant leur rapatriement en France. “La Pologne, dès les premiers jours, a mis trois avions, trois jours de suite pour faire sortir des ressortissants d’Israël. Nous, on attend seulement aujourd’hui. Nous avons été prévenus hier soir, d’autres ce matin à 5 heures”, a témoigné l’une des passagères. “C’est honteux”, a-t-elle lancé.

Plusieurs pays, dont la Grèce, le Brésil et l’Argentine, ont commencé à rapatrier leurs ressortissants avant que le premier vol à destination de Paris ne décolle cette semaine depuis Tel-Aviv.

“On remercie le gouvernement français. Ils ont tardé à venir nous chercher mais ils sont venus quand même”, résume un autre homme.

D’autres vols dès ce vendredi

“On a été appelés ce matin à 11h00”, a raconté un autre passager, qui “habite et vit en France”, à Strasbourg, et qui “serait resté” si son domicile était en Israël. “Après ce qu’il s’est passé, on ne peut pas ne pas être inquiets, mais on espère que la situation s’améliore”.

“Partir était nécessaire”, a déclaré un autre homme. “C’est un soulagement, mais laisser la famille là-bas c’est un petit peu stressant, parce que ce n’est pas fini”.

Plus de 350 personnes sont rentrés en France ce jeudi. “D’autres vols affrétés par le centre de crise du Quai d’Orsay suivront dès demain”, a annoncé la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna sur X, ex-Twitter.

Depuis samedi et les violentes attaques du Hamas contre l’État hébreu, plus de 1.200 personnes ont été tuées. La France déplore 13 morts, selon un nouveau bilan annoncé jeudi soir par Emmanuel Macron. Dix-sept citoyens Français, “sont portés disparus, sans doute pour certains d’entre eux retenus en otage”, a déclaré le président de la République. ” Nous ferons tout pour qu’ils soient libérés”, a-t-il promis.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button