Business

Contrats litigieux avec des consultants : la société EDF et son ancien PDG Henri Proglio, seront jugés au printemps 2024

16 personnes en tout seront jugées par le tribunal correctionnel de Paris pour des soupçons de favoritisme autour de contrats de consultants entre 2010 et 2016.


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Henri Proglio au Bourget en 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La société EDF, son ancien PDG Henri Proglio et quinze autre personnes seront jugés entre le 21 mai et le 13 juin 2024 par le tribunal correctionnel de Paris pour des soupçons de favoritisme autour de contrats de consultants entre 2010 et 2016, a appris mercredi 6 septembre franceinfo de source judiciaire.

L’audience se tiendra sur quatorze jours répartis entre le 21 mai et le 13 juin 2024. La société EDF, Henri Proglio et un ancien secrétaire général, Alain Tchernonog, seront jugés pour favoritisme. Quatorze personnes physiques ou morales, consultants d’EDF, comparaîtront, eux, pour recel de favoritisme.

Des contrats conclus sans mise en concurrence

À l’issue d’une enquête préliminaire débutée en septembre 2016, ouverte à la suite d’un signalement de la Cour des comptes, le Parquet national financier (PNF) avait identifié 44 consultants aux domaines de compétence très variés ayant conclu des contrats avec EDF, sans mise en concurrence, entre 2010 et 2016.

Depuis début 2023, trois consultants, dont la société de communication Image 7 d’Anne Méaux et Stéphane Fouks, l’un des dirigeants de Havas, ont déjà été condamnés à Paris à des amendes, dans le cadre de procédures de reconnaissance préalable de culpabilité.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button