Business

Intoxication au monoxyde dans une école des Côtes d’Armor : sept personnes toujours en urgence absolue – France Bleu

Les secours sont intervenus en milieu de matinée, ce vendredi 8 décembre, à l’école primaire Saint-Guillaume de Saint-Alban, dans les Côtes-d’Armor, selon une information publiée par Ouest-France et confirmée par France Bleu Armorique. Plusieurs écoliers se sont plaints de maux de tête. À 19h30, le bilan fait état de 48 personnes intoxiquées. Sept sont en urgence absolue, 38 en urgence relative et trois ont été légèrement touchées, selon le dernier bilan de la préfecture.

Logo France Bleu

Cinq d’entre eux ont été héliportés vers les hôpitaux de Saint-Brieuc, Rennes et Brest pour être placés en caisson hyperbare.

Dans le contexte de suspicion d’intoxication au monoxyde de carbone, les 76 enfants et les cinq adultes de l’établissement ont été mis à l’abri dans la salle des fêtes mise à disposition par la mairie. Le diagnostic d’urgence absolue a été posé en fonction du taux élevé de monoxyde de carbone relevé dans le sang.

Les secours sont intervenus en milieu de matinée à l'école Saint-Guillaume.
Les secours sont intervenus en milieu de matinée à l’école Saint-Guillaume. © Radio France
Johan Moison

Le plan “nombreuses victimes” activé

Un important dispositif de secours a été déclenché : six équipes du Samu, quinze ambulances, trois hélicoptères du SMUR (Rennes, Saint-Brieuc et Angers), l’hélicoptère Dragon 50 et 55 sapeurs-pompiers. Le plan Novi (Nombreuses victimes) a été activé pour coordonner les secours. La cellule d’urgence médicopsychologique est ouverte pour les enfants et leurs parents. Le sous-préfet de Saint-Brieuc s’est rendu à Saint-Alban en début d’après-midi. A 16h30, le dispositif de secours sur place a été levé. La reprise des cours est prévue lundi à l’heure habituelle.

Selon les premiers éléments recueillis sur place, un incendie de la chaudière au fioul qui chauffe l’établissement serait à l’origine des émanations de gaz. “Un début d’incendie a été constaté au niveau de la chaudière au fioul de l’école, s’en est suivie une intoxication au monoxyde de carbone d’un certain nombre d’enfants”, a précisé David Cochu, sous-préfet de Saint-Brieuc. Une enquête sera diligentée pour connaitre les causes de ce dysfonctionnement. La chaudière a été placée sous scellés par les gendarmes.

loading

Les équipes du Samu ont été mobilisées sur cette intervention.
Les équipes du Samu ont été mobilisées sur cette intervention. © Radio France
Johan Moison

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button