Business

Coupe du monde de rugby 2023 : enquête à la suite du viol présumé d’une supportrice irlandaise à Bordeaux

Des supporteurs irlandais devant le Stade de Bordeaux, le 9 septembre 2023.

Une enquête a été ouverte à la suite du viol présumé d’une supportrice irlandaise dans la nuit de dimanche à lundi à Bordeaux, où le XV du Trèfle a disputé son premier match de Coupe du monde samedi, a appris l’Agence France-Presse auprès du parquet.

Les faits se sont déroulés dans une rue du centre historique de la ville « aux alentours de minuit », selon la victime, qui a été « trouvée dans la rue par un groupe de supporteurs gallois ».

La supportrice irlandaise a ensuite été entendue dans le logement qu’elle louait dans le quartier « par des policiers irlandais qui étaient en renfort en ville » ce week-end. Bordeaux accueillait dimanche soir un deuxième match du Mondial 2023 entre le Pays de Galles et les Fidji.

Prélèvements biologiques

Selon les déclarations de la victime, elle aurait été agressée sexuellement « par plusieurs auteurs », qui ont ensuite pris la fuite. Une enquête a été ouverte, confiée à la sûreté départementale.

La victime a été immédiatement prise en charge par le centre d’accueil en urgences de victimes d’agression de Bordeaux et une association d’aide aux victimes, « en langue anglaise ».

Des prélèvements biologiques ont été effectués, d’autres sont en cours sur ses vêtements. Les images des caméras de vidéoprotection du quartier sont par ailleurs à l’étude afin de retrouver les auteurs, toujours selon le parquet.

Le Monde avec AFP

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button