Business

Crépol: un député LFI accuse Zemmour de «provocation à la haine raciale» et saisit la justice

Le député insoumis David Guiraud a annoncé jeudi 30 novembre au soir saisir la justice, en accusant Éric Zemmour de «provocation à la haine raciale» après des propos du président de Reconquête sur la mort du jeune Thomas, poignardé dans la Drôme. «Éric Zemmour est un délinquant multirécidiviste. Son interview de ce matin à RMC montre qu’il n’a toujours pas compris que le racisme est un délit», a réagi David Guiraud sur le réseau social X. «Au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale, je saisis la Procureure de la République pour provocation à la haine raciale», a poursuivi le député, en publiant un courrier adressé à la Procureure de Paris.

«Ce sont toujours les Thomas qui tombent et ce sont toujours les Chahid qui les tuent», a dit le dirigeant d’extrême droite jeudi matin sur RMC à propos du drame de Crépol. Interrogé sur l’expédition punitive de militants d’ultradroite à Romans-sur-Isère, Éric Zemmour a reproché aux «médias» et au «gouvernement», un «écran de fumée», «ridicule» par rapport «au meurtre de Thomas» et aux «dizaines de morts de la main des racailles arabo-musulmanes».

Éric Zemmour, ancien candidat à la présidentielle, a déjà été définitivement condamné à deux reprises par le passé pour provocation à la haine, pour des propos tenus en 2010 et 2016.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button