Business

Un chauffeur meurt enseveli sous les gravats d’une cimenterie Lafarge, une enquête ouverte

Dans une cimenterie Lafarge, un chauffeur meurt enseveli sous les gravats, une enquête ouverte  (Photo du logo de Lafarge)
Chesnot / Getty Images Dans une cimenterie Lafarge, un chauffeur meurt enseveli sous les gravats, une enquête ouverte (Photo du logo de Lafarge)

Chesnot / Getty Images

Dans une cimenterie Lafarge, un chauffeur meurt enseveli sous les gravats, une enquête ouverte (Photo du logo de Lafarge)

FAIT DIVERS – Un chauffeur-livreur est mort ce lundi 4 décembre au matin sur un site du cimentier Lafarge à Port-la-Nouvelle (Aude), enseveli sous les gravats que transportait son camion, a indiqué une source proche de l’enquête, ouverte pour « homicide involontaire ».

La victime, employé expérimenté âgé d’une cinquantaine d’années, a tenté de donner l’alerte en passant un appel, en vain, a précisé cette même source.

Le parquet de Narbonne a confirmé l’ouverture d’une enquête.

Déterminer les causes du décès

L’accident a eu lieu vers 06H00 lundi. La victime, employée par un sous-traitant du cimentier Lafarge, la société de transport Audouy, était descendue de son véhicule pour « s’assurer du déchargement de la marchandise », a décrit la source proche du dossier.

« Des expertises seront menées pour arriver à déterminer les causes de ce décès », a indiqué cette même source, ajoutant que l’inspection du travail avait été co-saisie.

En parallèle, Lafarge Holcim France « a mobilisé sa direction de la sécurité au travail qui collabore à l’enquête pour établir les faits et faire en sorte qu’un tel accident, rarissime, ne puisse plus se reproduire » a indiqué un représentant de Lafarge Holcim France à l’AFP.

« Il déchargeait un camion de gypse, il n’y a pas de témoin direct, ce qui est normal pour un tel déchargement » a-t-il précisé. « L’émotion est grande sur le site, où le directeur de la cimenterie a réuni les équipes pour un moment de recueillement lundi après-midi » a-t-il ajouté.

À voir également sur Le HuffPost :

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button