Business

Des records de chaleur attendus en France lundi, selon Météo-France

Des records de température sont prévus, lundi 2 octobre, en France, au lendemain d’une chaleur déjà inédite pour un mois d’octobre, avec 32 à 34 degrés Celsius (°C) attendus dans le Centre et le Sud-Ouest, et jusqu’à 36 °C dans le Béarn, prévient Météo-France. Le record national de chaleur pour un mois d’octobre, détenu par Ajaccio avec 35 °C en 1988 et, sur le continent, par Dax avec 34,7 °C en 1985, pourrait donc être effacé.

Les maximales atteindront 32 à 34 °C dans le Centre et le Sud-Ouest, localement 35 °C à 36 °C dans le Béarn. Seuls les abords de la Manche seront inférieurs à 25 °C. Les minimales seront partout en baisse, mais elles resteront supérieures aux valeurs de saison avec 10 à 15 °C sur la moitié nord du pays, 15 à 19 °C plus au sud.

Après une chaleur déjà historique en septembre, la France a enregistré dimanche des températures inédites pour un mois d’octobre : une « flopée de records » ont été battus, comme à Aix-en-Provence (31 °C), à Poitiers (31,2 °C), à Brive (32 °C), à Bordeaux (32,5°C) ou à Toulouse (33 °C), selon Météo-France.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés L’été 2023, le plus chaud jamais mesuré, marqué par une litanie d’événements climatiques extrêmes

Températures exceptionnelles

Dans le Massif central, Aurillac a vu son record de chaleur en octobre réévalué de 4 °C, à 31,2 °C, contre 26,6 °C précédemment. Et la température a atteint 34,4 °C à Villefranche-de-Rouergue. Certaines maximales ont dépassé de plus de 10 °C les normales de saison.

Ces températures exceptionnelles s’inscrivent dans le sillage d’un mois de septembre le plus chaud jamais enregistré, poursuivant une série de presque deux ans au-dessus des normales de saison.

Une chaleur qui est conforme aux observations des climatologues selon lesquelles le changement climatique d’origine humaine augmente non seulement la sévérité des canicules mais aussi leur précocité ou leur survenue tardive.

Le Monde avec AFP

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button