Business

DIRECT. Européennes 2024: le lien entre délinquance et immigration divise les candidats

Marion Maréchal se présente comme la candidate contre “l’islamisation”, le “fanatisme vert”, l’assistanat”, “la propagande woke et l’activisme LGBT”

En guise de conclusion, Marion Maréchal se présente comme la candidate contre “l’islamisation”, le “fanatisme vert”, l'”assistanat”, “la propagande woke et l’activisme LGBT”.

“C’est la réalité”: Valérie Hayer assure que les européennes sont “les élections les plus importantes de notre histoire”

La tête de liste de Renaissance a rappelé, en fin de débat, qu’il s’agissait bien des “élections les plus importantes de notre histoire”.

“C’est la réalité”, a-t-elle déclaré, mentionnant les nombreux défis (climatique, intelligence artificielle, décrochage de l’Europe…).

“Oui, je suis inquiète”: Marie Toussaint déplore la “poussée électorale de l’extrême droite” et les “renoncements de la majorité”

En conclusion de son débat, Marie Toussaint s’est dite “inquiète” pour l’Europe.

Elle a déploré la “poussée électorale de l’extrême droite qui ne se soucie en rien de votre avenir et les renoncements de la majorité politique”.

Et de scander: “Rien n’est écrit.”

Léon Deffontaines souhaite que toutes les listes de gauche dépassent les 5% aux élections européennes

Léon Deffontaines appelle à “écrire une nouvelle page pour la gauche” et souhaite que toutes les listes de gauche dépassent les 5% au scrutin.

Immigration: Marion Maréchal défend le modèle australien, Marie Toussaint s’insurge

Pour mettre en avant ses propositions en matière d’immigration, Marion Maréchal a pris l’exemple de l’Australie avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée, saluant un “succès certain” avec “zéro mort aux abords de leurs côtes”.

Marie Toussaint s’est alors insurgée: “Mais vous connaissez la situation dont vous parlez? L’Australie a déporté et abandonné des migrants sur des îles”, a-t-elle assuré.

La candidate écologiste a ajouté: “Elle est même revenue sur sa politique car elle était inhumaine et elle a déporté des gens en Indonésie dans des zones de paludisme.”

Et de conclure: “On ne peut pas laisser des ignominies comme ça.”

Manon Aubry souhaite l’inscription de l’IVG dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne

La tête de liste de la France insoumise est favorable à l’inscription de l’IVG dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Marie Toussaint se dit favorable à la régularisation des sans-papiers sur le sol européen et qui travaillent

Marie Toussaint, tête de liste des Écologistes pour les européennes, est favorable à la régularisation des sans-papiers qui sont déjà sur le sol européen et qui travaillent, notamment dans les exploitations agricoles du sud de l’Europe.

“Les passeurs vous remercient”: Bellamy attaque Deffontaines sur la régularisation des travailleurs sans papiers

Le candidat du PCF défend la régularisation de tous les travailleurs sans papiers, voulant ainsi mettre un terme au travail illégal qui nivelle le marché du travail vers le bas.

Une proposition que François-Xavier Bellamy réfute. “Les passeurs vous remercient car c’est le cœur de leur business model“, lui a-t-il lancé.

Le candidat LR espère que “toute personne qui rentre illégalement sur le sol européen” ne puisse pas “s’y établir”.

“Mon héritage c’est Manouchian au Panthéon, vous c’est Pétain à l’île d’Yeu”: passe d’armes entre Léon Deffontaines et Jordan Bardella

Alors que Jordan Bardella a attaqué Léon Deffontaines et les “150 millions de morts du communisme”, la tête de liste du Parti communiste aux européennes lui a répondu sur la filiation, selon lui, du Rassemblement national.

“Monsieur Bardella, je ne vous permets pas, mon héritage c’est Manouchian au Panthéon, vous c’est Pétain à l’île d’Yeu”, lui a lancé Léon Deffontaines.

Valérie Hayer “ne fait pas de lien systématique” entre délinquance et immigration

“Je ne fais pas de lien systématique entre immigration et délinquance”, a déclaré ce soir Valérie Hayer, répondant à une question suite aux propos tenus ce matin par une députée Renaissance.

“Il y a aujourd’hui en France, pas tout le temps, mais parfois, un lien entre insécurité et immigration. Et il faut être aveugle pour affirmer le contraire”, a déclaré Maud Bregeon.

Manon Aubry accuse Marion Maréchal de se servir des immigrés et de leurs descendants “comme de la chair à canon électorale”

Alors que la candidate d’extrême droite veut mettre un terme à l’immigration clandestine en France, Manon Aubry a dénoncé le “commerce des peurs sur lesquelles joue l’extrême droite”.

“J’en ai marre que vous vous serviez des immigrés et de tous leurs descendants comme de la chair à canon électorale”, a déploré la candidate insoumise se disant “profondément heurtée” par ses “amalgames”.

“Il n’y a plus de frontière entre les macronistes et l’extrême droite”, a-t-elle ajouté, s’appuyant sur les propos controversés de Maud Bregeon ce matin sur un lien “parfois” entre l’immigration et l’insécurité.

Marie Toussaint accuse Marion Maréchal de “parler comme une mitraillette” sur la question migratoire

Marie Toussaint accuse Marion Maréchal d’avoir une “rage” et de “parler comme une mitraillette” sur la question migratoire.

“On ne juge pas les gens en fonction de leurs origines mais de leurs actes”, a déclaré la tête de liste Les Écologistes, en énumérant des faits divers où des migrants ont réalisé des actes de bravoure sur le sol français.

“Je tombe de ma chaise”: Jordan Bardella s’en prend à Valérie Hayer qui prône un “contrôle en matière d’immigration”

Alors que la candidate Renaissance défend un “pacte migratoire” européen, le président du RN et tête de liste du parti a lui défendu son projet “double frontière”.

“Quand j’entends Valérie Hayer parler de contrôle en matière d’immigration (…) je tombe de ma chaise”, a-t-il lancé sur BFMTV et RMC.

Il ne veut pas “répartir les migrants qui arrivent dans les portes de l’Union européenne” mais “refouler les bateaux de migrants”.

“C’est la fin de la libre circulation en Europe”: Glucksmann dénonce le concept de “double frontière” défendu par Bardella

Raphaël Glucksmann estime que le principe de la “double frontière”, défendue par Jordan Bardella en matière de politique migratoire, entraînerait “le chaos en Europe, c’est la fin de la libre circulation en Europe”.

Immigration: François-Xavier Bellamy défend la construction d'”infrastructures physiques” aux frontières de l’Europe

Comme annoncé dans le programme des Républicains, François-Xavier Bellamy a assumé demander la construction d'”infrastructures physiques” aux frontières de l’Europe pour lutter contre l’immigration clandestine.

“Nous avons porté cette proposition”, a-t-il clamé, visant Valérie Hayer qui y est opposée.

François-Xavier Bellamy accuse Manon Aubry de “défendre le Hamas” et de “chercher une clientèle électorale”

La tête de liste LR François-Xavier Bellamy accuse Manon Aubry de “chercher une clientèle électorale” et de “défendre le Hamas” en soutenant une reconnaissance actuelle de la Palestine.

“Vous avez décidé de miser sur le pire, sur l’antisémitisme, sur l’islamisme”, a lancé François-Xavier Bellamy.

Pour Jordan Bardella, reconnaître un État palestinien équivaudrait à “légitimer le Hamas islamiste”

Le candidat Rassemblement national s’est dit “écoeuré” que “la condamnation du terrorisme ne fait plus l’unanimité”, notamment “à gauche”.

Selon lui, reconnaître un État palestinien comme plusieurs pays européens récemment “légitimer(ait) le Hamas islamiste qui a commis des atrocités le 7 octobre dernier”.

Guerre Israël-Hamas: Marion Maréchal s’inquiète des “conséquences de ce conflit sur le sol français”

Invitée à répondre sur la reconnaissance de l’État palestinien, Marion Maréchal s’est inquiétée des “conséquences de ce conflit sur le sol français”.

Selon elle, il y a un lien entre le Hamas et les Frères musulmans qui prônent une “conquête islamique de l’Europe et de l’Occident”.

“Ce moment est venu”: Raphaël Glucksmann se dit pour la reconnaissance d’un État palestinien

Raphaël Glucksmann se dit pour la reconnaissance d’un État palestinien: “ce moment est venu”.

“Il faut à un moment donné reconnaître l’État palestinien, il faut qu’il y ait une perspective politique offerte aux Palestiniens dont les droits sont niés depuis des décennies”, a-t-il ajouté.

“Votre humanité et votre dignité elle est où?”: Manon Aubry interpelle Valérie Hayer sur la frappe israélienne sur Rafah

“Ces images m’ont empêché de dormir la nuit dernière”. Manon Aubry a interpellé Valérie Hayer sur la frappe israélienne survenue hier à Rafah dans la bande de Gaza.

“Pourquoi vous ne décidez pas de sanctions à l’égard de Benjamin Netanyahu?”, a lancé la tête de liste LFI à la tête de liste de la majorité, ” votre humanité et votre dignité elle est où?”

Valérie Hayer favorable à une “solution à deux États” entre Israël et la Palestine mais les “conditions ne sont pas réunies aujourd’hui”

La candidate Renaissance a tenu la ligne politique d’Emmanuel Macron et du gouvernement sur le Proche-Orient. Elle est pour une “solution à deux États” entre Israël et la Palestine mais les “conditions ne sont pas réunies aujourd’hui” pour la reconnaissance d’un État palestinien.

Selon elle, cette reconnaissance profiterait au Hamas, qu’elle considère comme une “organisation terroriste”.

Marie Toussaint pas opposée à l’envoi de missiles européens pour frapper le sol russe “s’il s’agit d’infrastructures militaires qui visent à détruire l’Ukraine”

Marie Toussaint appelle à “intensifier” le soutien de l’Union européenne à l’Ukraine et n’est pas opposée à l’envoi de missiles européens sur le sol russe “s’il s’agit (de viser) d’infrastructures militaires qui visent à détruire l’Ukraine”.

François-Xavier Bellamy veut “réarmer l’Europe” en développant une “industrie européenne de défense”

Face à l’invasion russe en Ukraine ou encore la présence turque à Chypre, le candidat LR a plaidé pour un réarmement de l’Europe.

Il ne veut “pas créer une armée européenne” mais développer une “industrie européenne de défense”.

Léon Deffontaines accuse Raphaël Glucksmann d'”instrumentaliser” la guerre en Ukraine pour “élargir l’Union européenne à de nouveaux pays”

Léon Deffontaines accuse Raphaël Glucksmann d'”instrumentaliser” le sujet ukrainien pour “élargir l’Union européenne à de nouveaux pays”.

“Vous profitez le conflit de manière honteuse pour élargir l’Union européenne à des pays où le salaire minimum est à 50 euros par mois, où nos agriculteurs seraient mis en concurrence déloyale. C’est ça la réalité”, a jugé la tête de liste du Parti communiste.

“La sécurité de l’Europe est le combat de ma vie, ne dites pas ça”, lui a répondu la tête de liste PS-Place publique, “faites votre buzz sur Twitter”.

Léon Deffontaines refuse tout élargissement de l’Union européenne et demande un référendum

Comme plusieurs candidats aux européennes, que vous pouvez retrouver dans notre comparateur de programmes, le candidat PCF Léon Deffontaines s’est dit contre un élargissement de l’Union européenne, notamment l’Ukraine.

“Consultons les Français”, a-t-il plaidé, demandant plus de référendums sur la vie européenne.

Sur la guerre en Ukraine, “il faut aider les Ukrainiens à se défendre”, sans “devenir cobelligérants” en livrant des armes pouvant toucher le sol russe.

“Ce serait monter le niveau d’escalade”: Manon Aubry opposée à l’envoi de missiles européens pour frapper le sol russe

Manon Aubry se dit opposée à l’envoi de missiles européens en Ukraine “si c’est pour frapper en profondeur le sol russe”.

“En pratique ce serait monter le niveau d’escalade et d’avoir un affrontement en deux puissances nucléaires: la France et la Russie”, a-t-elle poursuivi.

Jordan Bardella se dit “opposé” à la livraison de missiles en Ukraine et dénonce les “élucubrations” de Raphaël Glucksmann

Alors que Volodymyr Zelensky exhorte la communauté internationale de livrer des missiles en Ukraine, le candidat RN s’y est dit “opposé” au nom de la lutte contre l'”escalade” face à la Russie, les missiles pouvant toucher le sol russe.

Il a alors attaqué son adversaire socialiste et ses “élucubrations” qui demande plus de livraisons.

“Donnez-leur ce qu’ils veulent!”: Glucksmann demande à Hayer d'”accepter que les Ukrainiens puissent utiliser” les armes françaises

“Au lieu d’être ambigüe sur l’envoi de troupes, acceptez que les Ukrainiens puissent utiliser nos armes”. Dénonçant la posture d’Emmanuel Macron et ses propos sur l’envoi possible de troupes françaises en Ukraine, Raphaël Glucksmann a demandé à Valérie Hayer de “donner” aux soldats ukrainiens “ce qu’ils veulent”.

“Ils ne nous demandent pas des troupes, ils nous demandent d’utiliser nos armes”, lance encore la tête de liste PS-Place publique.

“Notre sécurité est menacée”: Raphaël Glucksmann déplore que la France n’ait pas “livré suffisamment d’armes” à l’Ukraine

Plus de deux ans après le début de la guerre en Ukraine, la situation sur le front est “extrêmement grave” selon le candidat socialiste.

“Nous n’avons pas fait notre travail”, a-t-il regretté sur BFMTV et RMC. D’après lui, “nous n’avons pas livré suffisamment d’armes” à l’Ukraine.

Marion Maréchal estime que “soutenir l’Ukraine ne doit pas signifier faire la guerre à sa place”

Marion Maréchal, tête de liste Reconquête, considère que la France ne doit pas participer à l’escalade en envoyant des troupes françaises en Ukraine.

“Soutenir l’Ukraine ne doit pas signifier faire la guerre à sa place”, a estimé Marion Maréchal.

Lutte contre le réchauffement climatique: Jordan Bardella assure qu’il faut “relocaliser nos productions”

Pour lutter contre le réchauffement climatique, le candidat RN veut réduire les émissions lors des transports de marchandise. C’est pourquoi, il faut “relocaliser nos productions”.

Il propose ainsi de mettre en place une “priorité très claire dans les marchés publics pour les entreprises qui produisent en France”, via une “priorité nationale et une préférence européenne” et une protection “contre la concurrence déloyale”.

“On pourrait vous brancher, vous tourneriez plus vite qu’une éolienne””: Deffontaines accuse Bardella d’être une “girouette” sur la politique énergétique

Léon Deffontaines, tête de liste PC, a dénoncé les incohérences du Rassemblement national en matière de stratégie énergétique sur le nucléaire.

“S’il y a bien une girouette, c’est vous Jordan Bardella. Vous changez tellement d’orientation politique sur la politique énergetique qu’on pourrait vous brancher, vous tourneriez plus vite qu’une éolienne et alimenteriez tout le plateau en électricité”, a lancé Léon Deffontaines.

“De qui vous moquez-vous?”: Bellamy attaque Hayer et Toussaint qu’il accuse de mener au “désastre écologique”

Le candidat LR s’en est pris aux candidates Renaissance et EELV, à l’origine d’un “désastre écologique”, notamment via le bilan de leurs “amis en Allemagne” qui ont voulu mettre fin à l’énergie nucléaire.

“De qui vous moquez-vous?, a-t-il lancé vers Marie Toussaint. De qui se moque Madame Hayer?”

D’après lui, il faut “miser sur l’énergie nucléaire” qui est “l’énergie la plus décarbonée”.

Marie Toussaint plaide pour un “fond de souveraineté écologique” en Europe

Marie Toussaint se dit favorable à l’instauration d’un “fond de souveraineté écologique” en Europe pour “devenir actionnaire majoritaire dans des entreprises, rentrer au capital, sortir tous les investissements dans les énergies fossiles et les investir dans les énergies renouvelables”.

“Cela permettrait de sauver le climat, prendre soin de la santé, de créer de l’emploi, de faire baisser els factures d’énergie. Ce serait gagnant-gagnant-gagnant”, estime-t-elle.

“Oui, oui et oui”: Valérie Hayer propose une “alliance” pour le nucléaire et les énergies renouvelables

Accusée par ses adversaires d’être contre l’énergie nucléaire, Valérie Hayer a défendu une “alliance” entre le nucléaire et les énergies renouvelables.

“Il faut accélérer sur les énergies renouvelables car on sait qu’il va y avoir des investissements massifs sur le nucléaire” avec des “échéances beaucoup plus longues”, a-t-elle précisé sur BFMTV et RMC.

Raphaël Glucksmann souhaite des “investissements massifs” pour la transformation écologique

“Le réchauffement climatique est hors de contrôle”, a alerté Raphaël Glucksmann qui se dit favorable au pacte vert européen.

“A-t-on conscience du mur climatique dans lequel on est en train de foncer?”, a-t-il lancé.

La tête de liste PS-Place publique plaide encore pour des “investissements massifs” pour la transformation écologique qui apportera, selon lui, “plus d’entreprises et plus d’autonomie pour l’Europe”.

“Rendre les entreprises responsables”: Manon Aubry défend un “devoir de vigilance des multinationales”

S’appuyant sur son expérience au Congo sur les violations des droits humains, la tête de liste insoumise a annoncé vouloir “rendre les entreprises responsables”, notamment les entreprises minières en Afrique qui extraient des minéraux essentiels au développement de l’électrique.

Manon Aubry a donc défendu un “devoir de vigilance des multinationales”, lorsqu’elles “exploitent des enfants” ou “polluent les cours d’eau” par exemple.

Vente des voitures thermiques interdite pour 2035: François-Xavier Bellamy estime qu'”on va condamner les Français à vivre à Cuba”

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR, estime que l’interdiction de la vente de voitures thermiques en 2035 est “le plus grand cadeau qu’on pouvait faire à Xi Jinping”.

“On va condamner les Français à vivre à Cuba, en gardant éternellement leurs voitures d’occasions parce qu’ils ne pourront pas s’acheter de voitures neuves”, a considéré François-Xavier Bellamy.

Marie Toussaint espère “civiliser l’économie” grâce à des normes environnementales

La tête de liste écologiste s’est exprimée sur la transition écologique et la “dépendance minière”. Elle a défendu le programme de son parti qui veut “civiliser l’économie en mettant en place des normes environnementales”.

Elle a également attaqué Marion Maréchal quand cette dernière lui a mentionné l’exploitation de mines en Afrique pour les moteurs électriques: “Votre programme, c’est du vide.”

Interdiction de la vente des voitures thermiques pour 2035: Marion Maréchal dénonce une décision “hypocrite”

“Un saccage industriel, écologique et social”. Marion Maréchal dénonce l’interdiction de la vente des voitures thermiques en Europe d’ici 2035, une décision “hypocrite” qui va “saboter une filière industrielle”.

“La Chine produit 85% de l’exploitation des terres rares (nécessaires à la construction de voitures électriques, NDLR)”, a-t-elle ajouté.

“On va produire une voiture qui, avant même de rouler, va produire deux à trois fois plus d’émissions de gaz à effet de serre qu’une production de voitures à moteur thermique”, a-t-elle poursuivi.

Vente de voitures thermiques interdite en 2035: Valérie Hayer veut “tenir cet objectif” et encourager “le développement de l’électrique”

Alors que la vente de voitures thermiques sera interdite à partir de 2035, la candidate Renaissance a défendu le “développement de l’électrique” et veut “tenir cet objectif”.

Selon elle, le dérèglement climatique n’est “pas un mirage”, citant les récentes catastrophes naturelles en France.

“Lâchez-moi un peu les baskets”: Raphaël Glucksmann appelle Manon Aubry à “se concentrer sur l’extrême droite”

“Lâchez-moi un peu les baskets”. Raphaël Glucksmann appelle Manon Aubry à “se concentrer sur l’extrême droite” dans ces élections européennes.

“Vous faites de moi votre principale cible, c’est le cas depuis six mois”, a déploré la tête de liste PS-Place publique, “vous avez l’extrême droite à 40% Manon Aubry!”

“Un jeu dangereux”: Raphaël Glucksmann accuse le gouvernement de “réduire cette élection à un faux match” avec le RN

Le candidat socialiste est revenu sur un potentiel débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, après celui entre Gabriel Attal et Jordan Bardella.

Il a regretté que le gouvernement essaye de “réduire cette élection à un faux match entre Emmanuel Macron ou Gabriel Attal au RN”.

“Les stratèges de l’Élysée essayent de faire croire aux Français que les seuls adversaires sont le RN”, a-t-il lancé, déplorant un “jeu dangereux”.

Bardella estime être “à la tête du seul mouvement politique en capacité d’infliger une sanction très lourde à Emmanuel Macron”

“Cette élection européenne est la seule élection de mi-mandat”, estime Jordan Bardella sur BFMTV et RMC.

“Je suis à la tête du seul mouvement politique en capacité de l’emporter et d’infliger une sanction très lourde à Emmanuel Macron”, a ajouté la tête de liste du RN aux européennes.

Marie Toussaint assure que “les écologistes ont toujours été du côté des agriculteurs”

Un “concours de critiques”. Marie Toussaint a attaqué ses adversaires sur leur programme sur l’agriculture. Selon elle, il faut “changer le modèle économique”.

“Les écologistes ont toujours été du côté des agriculteurs”, a-t-elle assuré, attaquant le gouvernement d’être le “fossoyeur des agriculteurs”.

Elle a également défendu le “droit au bio pour tous”.

François-Xavier Bellamy dénonce la stratégie européenne “Farm to fork”, un “projet de décroissance agricole”

La tête de liste LR des élections européennes François-Xavier Bellamy, dénonce la stratégie européenne “Farm to fork” (projet agricole établi par la Commission européenne dans le cadre du pacte vert européen, NDLR), un “projet de décroissance agricole”.

“C’est nous qui l’avons dénoncé”, assure-t-il sur BFMTV et RMC.

Traités de libre-échange: Raphaël Glucksmann demande un “protectionnisme européen”, Marie Toussaint déplore son “double discours”

Le candidat socialiste veut plus “d’équité” pour les producteurs européens. C’est pourquoi il demande un “protectionnisme européen” face à une concurrence “qui ne respecte aucune norme”.

Selon lui, il faut “assumer quand on est élus européens de défendre les intérêts européens”.

De son côté, Marie Toussaint a dénoncé son “double discours”. “Changer la PAC, qu’elle soit plus juste et plus verte” correspond d’après elle au programme des écologistes, à retrouver dans notre comparateur.

Marion Maréchal prône une “priorité locale” pour défendre les agriculteurs français

Marion Maréchal (Reconquête), qui défend un priorité locale pour les agriculteurs français, affirme que ce sont les législations “en cours et à venir du Pacte vert” qui sont la cause de la colère des agriculteurs survenue au début de l’année.

“Ils ne veulent pas des aides, de l’aumône”, assure-t-elle, “ils demandent simplement à ce qu’on leur permette de produire localement”.

Valérie Hayer demande une “loi Egalim à l’échelle européenne”

Concernant l’agriculture, la tête de liste Renaissance a été interrogée sur la colère des agriculteurs du début d’année. Elle a d’abord défendu la PAC qui est un “enjeu de souveraineté alimentaire européenne”.

Elle a ensuite déclaré: “Il nous faut une loi Egalim à l’échelle européenne”. La loi Egalim est une loi française permettant une rémunération plus juste des producteurs, tout en renforçant la qualité des productions.

Manon Aubry accuse Renaissance et le RN d’avoir “jeté par la fenêtre les normes environnementales qui protègent la santé des agriculteurs”

Manon Aubry accuse Valérie Hayer, Jordan Bardella et leurs partis respectifs de “jeter par la fenêtre les normes environnementales qui protègent la santé des agriculteurs” au Parlement européen.

Crise agricole: Léon Deffontaines veut “remettre en cause l’ensemble des accords de libre-échange”

La tête de liste du Parti communiste Léon Deffontaines, appelle à “remettre en cause l’ensemble des accords de libre-échange” pour répondre à la crise des agriculteurs en France. Il a également dénoncé l’inaction de l’exécutif sur ce sujet.

“Vous êtes issue d’une famille d’agriculteurs”, a-t-il lancé Valérie Hayer, “qu’a fait Emmanuel Macron? Les prix planchers ne sont toujours pas respectés en France.”

“C’est l’oubliée ici”: Marie Toussaint veut financer la transition écologique avec un “ISF climatique”

Un impôt qui toucherait 0,5% des plus riches en Europe. La candidate écologiste a défendu un “ISF climatique” pour financer la transition écologique, une idée présentée dans le programme du parti.

“Je sais que c’est l’oubliée ici”, a-t-elle lancé.

Raphaël Glucksmann appelle à “encadrer et taxer” les superprofits

Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique, dénonce les superprofits générés notamment dans le contexte de la guerre en Ukraine et appelle à les “encadrer et les taxer”.

“Ces marges, il faut les contrôler, les encadrer, les limiter et les taxer”, a plaidé Raphaël Glucksmann.

BFMTV.com a regroupé les idées de chaque tête de liste selon sept grands thèmes: l’agriculture, l’économie, l’environnement, les institutions européennes, l’international, le numérique et les questions de société. Le tout est à retrouver dans notre comparateur créé pour l’occasion.

Léon Deffontaines qualifie Jordan Bardella de “faussaire de la question sociale”

“Vous pensez voter pour des colombes, vous votez en réalité pour des rapaces”, a clamé le candidat PCF aux électeurs du RN.

“Si aujourd’hui les Français sont dans cette situation-là c’est à cause du bilan que vous avez Madame Hayer et Monsieur Bardella”, a estimé Léon Deffontaines, les accusant d’avoir voté “main dans la main”.

Il a ensuite lancé en direction de Jordan Bardella: “Votre projet politique, c’est d’exonérer davantage de cotisations sociales. Vous êtes un faussaire de la question sociale.”

D’après le candidat d’extrême droite, “les Français ont été abandonnés” par le gouvernement “devant le mur de l’inflation”.

“Elle est allée avec ses petits copains LFI et écolos attaquer une AG”: échange tendu entre Marion Maréchal et Manon Aubry

“Madame Aubry elle est allée avec ses petits copains LFI et écolos attaquer une AG de Total”, a lancé Marion Maréchal lors du débat des européennes.

“Elle a brisé des vitres, attaqué avec ses équipes des agents de sécurité dont neuf sont à l’hôpital”, a poursuivi la tête de liste de Reconquête.

“J’en suis très fière”, lui a répondu la tête de liste de la France insoumise, “ce sont eux les criminels, je suis très fière de cette action, je n’ai rien vandalisé”.

Valérie Hayer assume d’avoir eu “l’audace et le courage de proposer le plan de relance”

Sur le plan européen, la candidate Renaissance a défendu le plan de relance voulu par le gouvernement et uniquement soutenu par Marie Toussaint ce soir sur le plateau.

Selon elle, il a “permis aux Français de véritablement tenir la route”.

“J’assume d’avoir eu l’audace et le courage de proposer le plan de relance”, a-t-elle déclaré.

Jordan Bardella affirme que “si Emmanuel Macron ne subit pas une défaite électorale très lourde, ce sera un coup dur porté au pouvoir d’achat des Français”‘

Jordan Bardella, qui affirme faire “le choix de sortir des règles de tarification des prix au niveau européen”, estime que “si Emmanuel Macron ne subit pas une défaite électorale très lourde” lors de ces élections europénnes, “ce sera un coup dur porté au pouvoir d’achat des Français”.

Manon Aubry accuse le gouvernement d’avoir “fait le choix de faire les poches des Français”

Après François-Xavier Bellamy, Manon Aubry a pris la parole sur le pouvoir d’achat. Elle a accusé son adversaire LR d’avoir “du mal parler de la réalité concrète des Français”.

Elle a ensuite accusé “le gouvernement, avec l’assentiment de la Commission européenne et aussi de l’extrême droite” d’avoir “fait le choix de faire les poches des Français”.

La tête de liste LFI a notamment mentionné la réforme de l’assurance chômage, des retraites ou encore le reste à charge lors des consultations médicales. Elle veut donc “bloquer les prix des produits de première nécessite” ou encore “sortir du marché européen de l’électricité pour bloquer les factures d’énergie”.

Pouvoir d’achat: François-Xavier Bellamy veut “rendre du salaire à ceux qui travaillent en faisant baisser les charges”

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR aux élections européennes, estime sur BFMTV et RMC que la question du pouvoir d’achat est “centrale aujourd’hui pour les Français”.

Évoquant un “décrochage de l’Europe dans le monde et le décrochage de la France dans l’Europe”, la tête de liste LR veut lutter contre l'”appauvrissement du pays, de nos services publics, de l’appauvrissement du quotidien de ceux qui travaillent et qui ont du mal à s’en sortir”.

“Si on veut sortir de la crise du pouvoir d’achat, il faut rendre du salaire à ceux qui travaillent en faisant baisser les charges”, a-t-il ajouté.

“Européennes 2024, le débat”, c’est tout de suite sur BFMTV et RMC

Suivez dès maintenant le débat des principales têtes de liste aux élections européennes sur BFMTV et RMC.

Européennes: ce que disent les sondages pour les principaux candidats depuis janvier

Depuis début janvier, sept candidats ont émergé des sondages dans la course aux européennes.

Avec son comparateur, BFMTV.com vous explique les tendances d’intentions de vote depuis le début de la campagne, d’après les sondages réalisés par différents instituts.

Valérie Hayer (Renaissance) se dit “convaincue” qu’elle “réussira à convaincre les Français de ce besoin d’Europe”

“Je suis convaincue que je réussirai à convaincre les Français de ce besoin d’Europe” affirme Valérie Hayer à son arrivée pour le débat de BFMTV et RMC.

“L’objectif c’est de les convaincre (les Français, NDLR) que mon projet c’est le meilleur pour eux, pour l’intérêt de la France”, a ajouté la tête de liste de la majorité présidentielle, “je suis confiante pour la suite”.

Marion Maréchal, tête de liste Reconquête, estime que son parti va “créer la surprise le 9 juin”

À quelques minutes du débat sur BFMTV et RMC, la tête de liste Renaissance pense “créer la surprise le 9 juin” car “beaucoup de Français n’ont pas fait leur choix”.

“Le sujet, c’est de ne pas se laisser enfermer dans un duel entre la liste d’Emmanuel Macron et la liste du RN”, a-t-elle estimé.

Jordan Bardella, tête de liste RN et en tête dans les derniers sondages, assure que “rien n’est fait, rien n’est gagné”

Jordan Bardella, tête de liste RN et en tête dans les derniers sondages, assure que “rien n’est fait, rien n’est gagné” à moins de deux semaines du scrutin.

“Si nous sommes donnés à une estimation record (…) il faut que les Français aillent voter”, a-t-il appelé avant le débat de ce soir.

Manon Aubry, tête de liste LFI, va “demander de la clarté” à ses adversaires de gauche

Ce soir, Manon Aubry ne veut pas oublier que ses adversaires principaux sont “l’extrême droite et les macronistes qui sur les questions sociales votent ensemble”.

Mais elle a annoncé qu’elle allait “demander de la clarté”, notamment “à gauche”. “Ils ne sont pas toujours clairs”, a-t-elle précisé.

Elle a lancé: “Le meilleur moyen pour lutter efficacement contre l’extrême droite, c’est d’être clair dans ses engagements et dans l’ambition sociale et écologique.”

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR aux élections européennes, veut “sortir le pays de la crise dans laquelle il s’enlise”

“Nous sommes les seuls qui pourront avoir les leviers pour agir et faire en sorte que l’Europe change enfin pour la France et les Français”, a assuré François-Xavier Bellamy avant le débat.

“Le vrai sujet pour moi c’est de sortir le pays de la crise dans laquelle il s’enlise”, a-t-il encore déclaré, “nous sommes les seuls à pouvoir faire en sorte que l’Europe change”.

Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique, “veut continuer à parler d’Europe”

“Je veux continuer à amplifier l’espoir qu’on a réussi à faire se lever” déclare Raphaël Glucksmann à son arrivée pour le débat de ce soir.

“Ce que je veux c’est continuer à parler d’Europe”, a-t-il encore déclaré, “c’est mon pari depuis le début”.

Marie Toussaint, tête de liste EELV, appelle à une “mobilisation” pour “sauver les politiques environnementales”

Marie Toussaint, tête de liste EELV aux élections européennes, juge que le débat de ce soir sur BFMTV et RMC “c’est pour parler d’écologie et de ce qui compte, de ce que nous avons de plus précieux, c’est à dire notre planète”.

La tête de liste PC Léon Deffontaines veut “démasquer l’imposture qu’est le Rassemblement national et Jordan Bardella”

Léon Deffontaines, tête de liste du Parti communiste, souhaite “démasquer l’imposture qu’est le Rassemblement national, notamment sur les questions sociales”, lors du débat de ce soir.

“L’enjeu c’est que la liste que je mène gagne à être connue, je vais faire connaître ma liste, son projet politique. C’est l’un des sujets. L’autre c’est de démasquer l’imposture qu’est le Rassemblement national et Jordan Bardella sur les questions sociales”, a-t-il déclaré à notre caméra à moins d’une heure du débat.

“J’espère que Jordan Bardella s’est un peu mieux préparé que la semaine dernière, ce n’était qu’un tour d’échauffement”, a-t-il encore ajouté.

Le RN continue de progresser dans les sondages, Renaissance et le PS stables

À deux semaines du scrutin, le Rassemblement national (RN) domine toujours les intentions de vote. D’après un sondage Elabe pour BFMTV et La Tribune dimanche dévoilé avant-hier, Jordan Bardella récolte 33% des intentions de vote exprimées, gagnant un point par rapport à la semaine précédente.

Derrière, les listes du PS menée par Raphaël Glucksmann et de Renaissance menée par Valérie Hayer, stagnent à 13 et 15,5%.

La liste de LFI, menée par Manon Aubry, récolte 8%. La liste LR de François-Xavier Bellamy est créditée de 7% des intentions de vote et celle des écologistes de Marie Toussaint reçoit 6% des intentions de vote. Arrivent derrière celles de Reconquête avec Marion Maréchal (5,5%) et du PCF avec Léon Deffontaines (2%).

Découvrez notre comparateur des programmes

Avant le débat des huit principales têtes de liste des européennes sur notre antenne, BFMTV.com a regroupé leurs idées selon sept grands thèmes: l’agriculture, l’économie, l’environnement, les institutions européennes, l’international, le numérique et les questions de société.

Le tout est à retrouver dans notre comparateur créé pour l’occasion.

Les huit principales têtes de liste aux élections européennes débattent ce soir sur BFMTV et RMC

Bonsoir et bienvenue dans ce direct pour ce débat autour des élections européennes qui se tiendront le 9 juin prochain. Jordan Bardella (RN), Manon Aubry (FI), Léon Deffontaines (PCF), Marie Toussaint (Les Écologistes), François-Xavier Bellamy (LR), Valérie Hayer (Renaissance), Marion Maréchal (Reconquête) débattront autour de plusieurs thématiques en lien avec ce scrutin.

Une émission animée par Appoline de Malherbe et Maxime Switek et à suivre en direct dès 20h30 sur BFMTV et RMC.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button