Business

[DIRECT] DIRECT. Toulouse : Emmanuel Macron en visite et mobilisation des taxis ce lundi… perturbations sur les routes en vue dans la Ville rose

Quel parcours vont emprunter les taxis en colère ?

Infog. DDM
Infog. DDM
DDM

A lire aussi :
Taxis en colère à Toulouse : on vous dit où ça risque de coincer ce lundi 11 décembre

Emmanuel Macron va lancer de nouveaux défis pour France 2030

Emmanuel Macron en visite et mobilisation des taxis ce lundi : suivez la journée avec nous

A lire aussi :
En visite à Toulouse, Emmanuel Macron va lancer de nouveaux défis pour France 2030

Les taxis se rassemblent à l’aéroport de Blagnac depuis 6h30

Pour Stéphane Abeilhou, le porte-parole de l’UNT 31, “cette réforme va transformer notre clientèle en bétail”.

Quels ministres vont accompagner Emmanuel Macron à Toulouse ?

Emmanuel Macron sera accompagné par plusieurs ministres : Bruno Le Maire, ministre de l’Economie ; Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique ; Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Dominique Faure, la ministre déléguée chargée des collectivités territoriales et de la ruralité.

A quand remonte le dernière visite d’Emmanuel Macron à Toulouse ?

La dernière fois qu’Emmanuel Macron est venu à Toulouse, c’était en mars 2022 pendant la campagne de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Il avait commémoré les 10 ans des attentats perpétrés par Mohammed Merah à Toulouse et Montauban.

Que vient faire Emmanuel Macron à Toulouse ?

Emmanuel Macron est attendu en début d’après-midi à Toulouse. Une visite de quelques heures seulement à l’occasion des deux ans du plan France 2030. Au sein d’Airbus, le chef de l’Etat dressera le bilan des deux premières années du plan et présentera les prochaines étapes afin de “projeter la France à la pointe de l’innovation technologique et industrielle”, indique l’Elysée.

Quel sera le parcours de la mobilisation des taxis à Toulouse ?

Pour leur mobilisation nationale, les taxis toulousains ont rendez-vous au rond-point de l’aéroport de Blagnac. Ils partiront vers 7h30 en marche lente en direction de la CPAM, située bd du Pr Léopold Escande.

Pourquoi les taxis manifestent ce lundi ?

Les taxis sont appelés à se mobiliser, partout en France ce lundi 11 décembre, pour exprimer leur désaccord contre la réforme du transport sanitaire. L’article 30 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, voté le 4 décembre, prévoit de rendre systématique le transport partagé. En cas de refus du patient, en fonction de son état de santé, la prise en charge de ses frais de transports sera revue à la baisse. Le gouvernement voit, avec ce covoiturage, une mesure utile pour les dépenses de l’Assurance maladie et pour l’environnement. Les taxis dénoncent “une forme d’ubérisation sanitaire” et craignent les conséquences sur la profession de taxi.

Les taxis sont appelés à se mobiliser dans toute la France.
Les taxis sont appelés à se mobiliser dans toute la France.
Crédit UNT

L’aéroport de Toulouse conseille d’arriver en avance

En raison du rassemblement des taxis au rond-point de l’aéroport à 6h30, l’aéroport de Toulouse-Blagnac conseille aux passagers d’anticiper leur venue à l’aérogare. Les accès de Toulouse-Blagnac s’annoncent compliquées.

⚠️En raison d’une journée de mobilisation des taxis ce lundi 11 décembre, des perturbations sont à prévoir sur les accès à l’aéroport.

?Nous vous conseillons d’anticiper votre venue. pic.twitter.com/pr5dhEHNYy

— Aéroport de Toulouse (@aeroport_tls) December 8, 2023

Quelles seront les perturbations dans les transports ?

Tisséo annonce des perturbations en début de matinée dans le secteur aéroportuaire et en centre-ville. Des bus seront déviés de leur itinéraire habituel et prévient que des retards seront possibles sur l’ensemble du réseau de bus. Tisséo conseille à ses clients de privilégier le métro et le tram. L’appli mobile Tisséo sera mise à jour en temps réel.

Bienvenue dans notre direct

Suivez en direct toute la journée sur ladepeche.fr la mobilisation nationale des taxis, les perturbations sur le réseau de bus Tisséo et le déplacement d’Emmanuel Macron à Airbus.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button