Business

DIRECT. Emmanuel Macron souhaite une “autonomie pour la Corse dans la République” et évoque “un moment historique”

La Corse sera-t-elle bientôt autonome ? Au lendemain d’une rencontre au sommet avec les nationalistes et la droite républicaine de l’île, Emmanuel Macron doit prononcer jeudi 28 septembre dans la matinée un discours très attendu à l’Assemblée de Corse à Ajaccio, devant les élus. Il doit esquisser l’évolution possible du statut institutionnel de l’île. Les nationalistes, qui contrôlent l’Assemblée de Corse, réclament un pouvoir législatif propre, un statut de résident corse, la co-officialité de la langue corse et l’inscription de la notion de peuple corse dans la Constitution. Suivez notre direct.

La cinquième visite du président en Corse. Le chef de l’Etat effectue son cinquième déplacement sur l’île de Beauté. Il clôturera ainsi des mois de discussions entre le gouvernement et les responsables politiques au sujet du statut de l’île.

L’espoir des élus corses. Jean-Félix Acquaviva, député autonomiste de Haute-Corse du parti de Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a évoqué “une volonté de converger pour trouver des points d’équilibre suffisamment forts qui permettent de dire que demain [jeudi] nous serons dans un moment important, voire historique”.

Un hommage à la Libération. Le chef de l’Etat rendra aussi hommage à la résistance corse à l’occasion du 80e anniversaire de la Libération (la Corse avait été le premier territoire français libéré, le 4 octobre 1943). Le chef de l’Etat saluera la mémoire de Fred Scamaroni, figure de la résistance corse, là où il a été détenu et s’est suicidé, le 19 mars 1943, à la Citadelle d’Ajaccio. Il se rendra ensuite à Bastia et Bonifacio.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button