Business

Disparition inquiétante de Lina dans le Bas-Rhin : ratissage, SMS… le point sur l’enquête ce jeudi

Depuis, proches et enquêteurs cherchent le moindre indice. Deux battues ont été effectuées lundi et mardi, sans succès. La procureure de Saverne, Aline Clérot, a fait le point sur l’enquête, mardi et indique n’écarter, à ce stade, « aucune piste ». Mercredi après-midi, un étang a été entièrement sondé à Saint-Blaise-la-Roche, là encore sans résultat. Où en est l’enquête ce jeudi ?

Les gendarmes ratissent de nouvelles zones

Plusieurs opérations de ratissage ont débuté jeudi matin dans des secteurs encore non fouillés. Elles sont réalisées par 80 gendarmes, répartis en groupes sur différentes zones, notamment un réservoir d’eau, des champs et de la forêt.

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, une partie du ratissage s’est terminée à la mi-journée, sans avoir permis de trouver de nouveaux éléments et en début d’après-midi, une nouvelle zone de recherche a été ouverte, aux abords de la maison familiale de la jeune fille.

FREDERICK FLORIN / AFP

De troublants SMS ?

Selon RTL, une amie de Lina, auditionnée par les enquêteurs, aurait révélé que les derniers SMS de la jeune fille « ne correspondaient pas à ceux envoyés » habituellement

« Les réponses étaient courtes et écrites, alors qu’elle faisait souvent des messages audio. C’étaient des messages dans lesquels il y avait de la ponctuation, alors que Lina n’en mettait jamais », aurait expliqué la jeune fille à la police.

Tous les témoignages analysés

Depuis l’appel à témoins diffusé lundi, les témoignages affluent. Ces derniers “font l’objet de vérifications approfondies sur tout le territoire national”, indique la police aux DNA.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button