Business

Disparition inquiétante de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : une maison à nouveau fouillée ce samedi

Samedi 30 septembre 2023, « la maison d’un habitant de Plaine », déjà inspectée vendredi, a de nouveau été fouillée et des scellés y ont été posés en début de soirée, selon le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA). Cette commune d’un millier d’âmes, située à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Strasbourg, est celle où vit Lina avec sa mère.

Plusieurs mallettes noires

Le logement a été examiné pendant « plusieurs heures » par des techniciens en investigations criminelles qui en sont sortis avec « plusieurs mallettes noires », selon le journal alsacien, qui ne pouvait pas préciser si une ou des interpellations avaient eu lieu. Sollicitée par l’AFP, la procureure de la République de Saverne, Aline Clérot, n’a pas réagi.

Dans la matinée, sur la base d’un « renseignement », les gendarmes avaient déjà procédé « à des actes de police technique et scientifique sur le bas-côté » d’une route départementale, près du lieu de la disparition de Lina, avait indiqué dans un communiqué la magistrate.

Lire aussi : RÉCIT. Six jours après, la disparition de Lina dans le Bas-Rhin reste un mystère

« Des ossements ont été découverts » mais ils ont été « formellement » identifiés par un légiste de l’institut médico-légal de Strasbourg « comme de nature animale », avait-elle ajouté.

Disparue il y a une semaine

Lycéenne sans histoire scolarisée en CAP « aide à la personne », Lina s’est volatilisée samedi dernier en fin de matinée. Elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à trois kilomètres de chez elle, un trajet qu’elle avait l’habitude de faire, pour prendre le train et rejoindre son petit ami à Strasbourg.

Deux témoins disent l’avoir vue marcher le long de la départementale vers 11 h 15. Quelques minutes plus tard, son portable a cessé de borner.

Depuis, plus rien, malgré l’avis de recherche lancé dès le lendemain et les intenses fouilles et investigations déployées depuis : battues citoyennes, plans d’eau sondés par des plongeurs de la gendarmerie, auditions de témoins se sont succédé toute la semaine, en vain.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button