Business

En direct, attentat à Paris : l’assaillant a fait allégeance au groupe Etat islamique dans une vidéo

Les personnalités politiques font part de leurs pensées aux victimes, après l’attentat d’hier soir

Les responsables politiques continuent de réagir après l’attaque de cette nuit, lors de laquelle une personne est morte et deux autres ont été blessées. L’ancien président de la République François Hollande a ainsi adressé « toutes [ses] pensées aux victimes » et a écrit sur X : « Face au terrorisme islamiste, nous devons rester ensemble, unis. »

La ministre des affaires étrangères, Catherine Colonna, a également fait part de son « soutien aux victimes de cette odieuse attaque ». Comme l’ancien président, elle appelle à rester « unis pour défendre nos valeurs ».

Marine Le Pen, la présidente du groupe Rassemblement national (RN) à l’Assemblée nationale, a également salué la « rapidité d’intervention et le sang-froid des forces de l’ordre », qui ont « sans doute évité un nouveau carnage terroriste à Paris ». Comme le président du RN, Jordan Bardella, hier soir, elle évoque la « fiche S » de l’homme arrêté, ainsi que sa condamnation « pour des faits en lien avec l’islamisme ».

Enfin, le vice-président Les Républicains de la région Ile-de-France Frédéric Péchenard, s’est dit, sur Franceinfo, « beaucoup plus réservé et beaucoup plus inquiet » sur les Jeux olympiques Paris 2024 après cet attentat. « Est-ce que ces moyens seront suffisants pour surveiller des dizaines de milliers de personnes, des centaines d’appartements ? », s’est ainsi interrogé l’ancien directeur général de la police nationale, qui pense ainsi qu’il « ne serait pas complètement absurde et [il] imagine que ça doit être fait de penser à un éventuel plan B », notamment pour la cérémonie d’ouverture sur la Seine.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button