Business

EN DIRECT – Guerre en Israël : les familles des otages en appellent à la France

aujourd’hui

4 ENFANTS PARMI LES 17 DISPARUS

Il  y a quatre enfants parmi les 17 disparus français en Israël, selon une annonce d’Emmanuel Macron aux chefs de partis.

LES VÉRIFICATEURS

De nombreuses vidéos sont partagées en ligne pour attester de l’utilisation du phosphore blanc sur la bande de Gaza. Mais celles-ci peuvent-elles servir de preuves ? Nous avons vérifié.

International

Que sait-on de ces images censées montrer l'usage par Israël de bombes au phosphore blanc à Gaza ?

MANIFESTATION PRO-PALESTINIENNE

Interdire la manifestation propalestinienne prévue jeudi à Paris est-il justifié ? Le tribunal administratif se penche actuellement sur la question. Saisi par trois associations, il doit juger d ela légalité de l’arrêté pris mardi par la préfecture de police interdisant cette manifestation en soutien au peuple palestinien convoquée jeudi soir, place de la République à Paris. 

La décision est attendue dans l’après-midi.

PLAINTE CONTRE LE HAMAS À PARIS

La famille d’un Français résidant en Israël a porté plainte à Paris contre le Hamas, l’accusant d’avoir enlevé leur proche et demandant à ce que le mouvement palestinien soit poursuivi pour crimes contre l’humanité, a annoncé son avocat Nathanaël Majster. La plainte a été déposée auprès du Parquet national antiterroriste, a-t-il précisé.

GUERRE ET RISQUE ÉCONOMIQUE

La géopolitique est devenue “le risque économique majeur”, a alerté Bruno Le Maire en marge des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale à Marrakech. Désormais, une extension du conflit en cours entre le Hamas et Israël aurait des conséquences “lourdes” sur la croissance et les prix de l’énergie dans le monde, a-t-il mis en garde, rappelant les effets de l’invasion russe en Ukraine sur l’inflation. 

LE HAMAS DOIT ÊTRE “ÉCRASÉ”

Le Premier ministre israélien a promis “d’écraser le Hamas”, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec le secrétaire d’Etat américain. “Tout comme l’État islamique a été écrasé, le Hamas sera écrasé”, a lancé, Benjamin Netanyahu, exhortant le monde à traiter les islamistes du mouvement palestinien Hamas “exactement de la même manière que l’EI”.

DÉCRYPTAGE

Depuis le début de l’offensive du Hamas contre Israël, le Mahmoud Abas est aux abonnés absents. Preuve que le mouvement islamiste s’impose désormais sur la scène politique, au détriment de l’Autorité palestinienne.

International

Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne.

RAIDS ISRAÉLIENS SUR LA SYRIE

Des raids israéliens ont visé les aéroports de la capitale Damas et de la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, annonce la télévision d’État syrienne. Ces frappes aériennes sont les premières sur la Syrie depuis le début de la guerre. 

SOUTIEN AMÉRICAIN

Présent à Tel-Aviv, Anthony Blinken a rappelé le soutien de Washington à Israël, promettant que les États-Unis seront “toujours [aux] côtés” de l’État hébreu. “Le Hamas ne représente pas les aspirations légitimes” des Palestiniens, a également ajouté le secrétaire d’État des États-Unis lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Le chef de la diplomatie américaine a par ailleurs confirmé qu’au moins 25 ressortissants américains ont été tués lors de l’offensive du Hamas.

NOUVEAU BILAN DES VICTIMES FRANCAISES

12 Français ont été tués depuis le début du conflit, annonce le ministère des Affaires étrangères. La France est par ailleurs “sans nouvelle de 17 compatriotes dont la disparition est considérée comme très inquiétante”, a précisé la porte-parole du quai d’Orsay, Anne-Claire Legendre. Elle a par ailleurs indiqué que la cheffe de la diplomatie, Catherine Colonna, se rendra jeudi soir à l’aéroport de Roissy pour accueillir en personne les premiers Français de retour d’Israël.

VOLS SPÉCIAUX

Paris va organiser “plusieurs vols spéciaux” vendredi et samedi pour rapatrier ses ressortissants, annonce le ministère des Affaires étrangères. Une initiative à destination des Français qui n’ont pu trouver de places disponibles dans les vols commerciaux encore ouverts à Tel Aviv, précise le Quai d’Orsay.

BILAN REVU À LA HAUSSE

Le nombre de morts dans la bande de Gaza est monté à 1354 morts, selon le ministère palestinien de la Santé du Hamas, après la multiplication des bombardements israéliens sur ce territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste. Le nombre de blessés est quant à lui estimé à 6049 personnes, a-t-il précisé dans un communiqué.

ALLOCUTION D’EMMANUEL MACRON

Emmanuel Macron reçoit l’ensemble des chefs de partis et des présidents des chambres constitutionnelles à l’Elysée cet après-midi. Le président de la République souhaite s’entretenir avec eux “à la suite des actes terroristes commis en Israël”. Dans la foulée, il s’adressera aux Français à 20 heures.

Politique

Le président de la République Emmanuel Macron

L’OBJECTIF EST LA “LIQUIDATION DU HAMAS”, PRÉVIENT ISRAËL

L’objectif de l’armée israélienne est la “liquidation” du Hamas, a prévenu un porte-parole militaire. “À cet instant précis, nous nous concentrons sur leurs hauts dirigeants, non pas seulement la direction militaire, mais aussi leurs responsables gouvernementaux jusqu’à Yahya Sinouar”, le chef du Hamas à Gaza. “Ils sont directement impliqués”, dans l’attaque meurtrière de samedi, a souligné le lieutenant-colonel Richard Hecht.

SITUATION HUMANITAIRE “TRÈS VITE INGÉRABLE”

La situation humanitaire dans la bande de Gaza sera “très vite ingérable”, a prévenu le responsable régional du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Fabrizio Carboni.

MODÉRATION SUR TWITTER

Accusé de désinformation par la Commission européenne, le réseau social X assure avoir supprimé ou signalé des “dizaines de milliers de contenus”. Dans une lettre de trois pages publiée au nom de la directrice générale de l’entreprise, Linda Yaccarino, l’entreprise assure également avoir “supprimé des centaines de comptes affiliés au Hamas sur la plateforme”. La plateforme a “répondu à 80 demandes de retrait de contenu émanant de l’UE dans les délais impartis”, précise-t-elle par ailleurs, faisant allusion à la demande de Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur, qui avait demandé à Elon Musk de retirer les contenus signalés comme illégaux dans les 24 heures, conformément à la nouvelle régulation européenne. 

97 OTAGES IDENTIFIÉS

Le porte-parole de l’armée israélienne a confirmé l’identité des 97 otages détenus à Gaza. Selon les autorités israéliennes, près de 150 personnes auraient été enlevées.

ÉVACUATIONS BRITANNIQUES

Londres va retirer les proches de son personnel diplomatique en Israël par “mesure de précaution” et “conformément à nos recommandations aux voyageurs”, a déclaré un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères. Le Royaume-Uni déconseille actuellement tout déplacement non essentiel en Israël et dans les territoires palestiniens.

“Notre ambassade et notre consulat restent dotés de tout leur personnel et continuent de fournir des services consulaires à ceux qui ont besoin d’aide”, a ajouté la même source.

GRONDE EN ISRAËL

Une ministre du gouvernement de Netanyahu a été prise à partie alors qu’elle se rendait au chevet des victimes dans un hôpital de Tzrifin, au centre du pays. “Vous avez ruiné ce pays. Sortez d’ici”, a par exemple lancé un médecin à l’encontre d’Idit Silman, ministre de la Protection de l’environnement d’Israël. 

Une colère qui a poussé le ministre à quitter les lieux et qui reflète la gronde croissante dans le pays, face à l’incapacité du gouvernement à empêcher l’attaque du Hamas, la plus meurtrière de l’histoire contre l’État juif. 

Israël : une ministre prise à partie dans un hôpitalSource : TF1 Info

L’OTAN SOUHAITE UNE RÉACTION “PROPORTIONNÉE”

 Si les pays membres de l’Otan affirment clairement qu’Israël a “le droit de se défendre, la réaction manière aux “actes de terrorisme injustifiables” doit se faire de manière “proportionnée”. Dans un communiqué publié par l’Alliance, peu après la reprise des travaux des ministres de la Défense, réunis depuis mercredi à Bruxelles, les membres de l’Otan ont également réclamé que le Hamas “libère immédiatement” tous ses otages.

“CRIME HORRIBLE” ET “PUNITION COLLECTIVE”

Plusieurs dizaines d’experts indépendants de l’ONU  ont condamné les “crimes horribles” commis par le Hamas en Israël tout en dénonçant la riposte de l’État hébreux décrite comme “une punition collective” de Gaza. Ces spécialistes des droits humains, qui sont mandatés par l’ONU, ne s’expriment pas au nom de l’organisation. 

“MANOEUVRE TERRESTRE” À GAZA

L’armée israélienne se prépare à une “manœuvre terrestre” sur la bande de Gaza mais rien “n’a encore été décidé”, a déclaré un porte-parole militaire. “Nous nous préparons pour les prochaines étapes de la guerre”, a prévenu le lieutenant-colonel Richard Hecht lors d’une conférence de presse en ligne.

“Ça pourrait être par voie aérienne, ça pourrait être conjointement à partir de la mer et des airs. Nous attendons de voir ce que nos responsables politiques décident éventuellement au sol (mais) cela n’a pas encore été décidé”, a ajouté l’officier, précisant se “préparer, dans le cas où cela serait décidé”.

L’IRAN VEUT LA “COORDINATION” DES “PAYS MUSUMANS”

Le président iranien a appelé les “pays musulmans et arabes” à “se coordonner” pour, indique la présidence dans un communiqué. “Aujourd’hui, tous les pays musulmans et arabes et tous les peuples libres de la terre doivent se rassembler et se coordonner afin de stopper les crimes du régime sioniste contre la nation palestinienne opprimée”, a déclaré Ebrahim Raïssi au cours d’un appel téléphonique à son homologue syrien Bachar al-Assad tard mercredi. “Sur cette base, la République islamique d’Iran va essayer de mettre sur pied cette coordination aussi vite que possible en contactant les dirigeants des pays musulmans”, a-t-il ajouté.

TROIS CHINOIS SONT DÉCÉDÉS

Trois citoyens chinois ont été tués, a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères. “Nous avons la confirmation que trois ressortissants chinois ont été tués lors des affrontements. Deux sont portés disparus et plusieurs autres sont blessés”, a indiqué lors d’un point de presse régulier Wang Wenbin, un porte-parole du ministère.

“Les représentations diplomatiques chinoises concernées à l’étranger déploient actuellement des efforts considérables pour coordonner le sauvetage et le traitement des blessés, et afin de prendre des dispositions pour ceux qui sont décédés.” La diplomatie chinoise, qui a facilité plus tôt cette année le spectaculaire rapprochement entre l’Iran et l’Arabie saoudite, affirme régulièrement vouloir apporter sa contribution au processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis 2014.

QUELLE RESPONSABILITÉ DE MOSCOU ?

Le responsable du renseignement militaire de Kiev affirme que Moscou serait intervenue dans le conflit en cours entre Israël et le Hamas. Pour preuve selon lui, le mouvement islamiste palestinien utilise des drones contre des véhicules blindés, des opérations semblables à celles déployées dans le cadre de la guerre en Ukraine. Les combattants du Hamas pourraient avoir suivi un entraînement russe, en a-t-il conclu. “C’est le savoir-faire de notre guerre, après tout. Personne d’autre que les gens qui ont traversé notre théâtre de guerre ne pouvait faire une telle chose. Comme nous n’étions pas là, cela signifie que ce sont les Russes qui l’ont fait”, a accusé Kyrylo Budanov dans un entretien au journal ukrainien Ukrainska Pravada.

QUEL IMPACT SUR LE COURS DU PÉTROLE ?

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) se veut rassurante : le conflit en cours entre le Hamas et Israël n'”a pas eu d’impact direct sur les flux pétroliers” depuis son commencement samedi. Si les marchés “resteront sur le qui-vive”, “la perspective” d’un risque sur les flux d’approvisionnement en pétrole reste “actuellement limitée”, affirme-t-elle. Les cours du pétrole sont en repli depuis mardi, après avoir bondi de plus de 5% lundi, sous l’effet d’une “prime de risque géopolitique plus élevée”. 

TÉMOIGNAGE

Sans nouvelle de sa fille Noya, 13 ans, et de sa mère depuis l’assaut du Hamas samedi, Galit Dan-Jaoui craint qu’elles aient été faites otages par l’organisation. Convaincue qu’elles sont toujours “vivantes”, cette Franco-Israélienne lance un vibrant appel à l’aide sur LCI.

International

VIDÉO - "Je demande l'aide du monde" : la détresse d'une Franco-israélienne après la disparition de sa fille et de sa mère

INTERDICTIONS EN ALLEMAGNE

L’Allemagne va interdire sur son sol les activités jugées liées au Hamas, a déclaré Olaf Scholz, visant en particulier une association dont des membres ont exprimé leur soutien aux attaques du Hamas contre Israël. “Une association comme Samidoun, dont les membres célèbrent les actes terroristes les plus brutaux en pleine rue, sera interdite en Allemagne”, a ajouté le chancelier allemand.

LES PREMIERS FRANÇAIS RAPATRIÉS

Un premier vol spécial d’Air France pour rapatrier des Français partira de Tel Aviv cette après-midi, à 16h40 pour une arrivée dans la soirée à 20h35 à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Ce vol vise à “ramener les compatriotes identifiés comme les plus vulnérables parmi les ressortissants français de passage et résidents en Israël”, précise l’ambassade de France en Israël, ajoutant sur son site qu’un second vol aura lieu vendredi.

DIPLOMATIE AMÉRICANE

Après son passage en Israël, Antony Blinken s’envolera pour la Jordanie, selon un haut responsable américain. Le secrétaire d’État des États-Unis y rencontrera Mahmoud Abbas, le président de l’État de Palestine et Abdallah II, le roi de Jordanie, deux représentants de pays favorables au Hamas.

NOA ARGAMANI

Sur les réseaux sociaux, les autorités israéliennes indiquent qu’aujourd’hui Noa Argamani fête sont 26ᵉ anniversaire. C’est elle, la jeune femme prise en otage samedi, après le festival “Tribe of Nova”, qui avait viré à l’horreur. Depuis, sa famille est sans nouvelles. “Ses parents nous demandent de lui souhaiter un joyeux anniversaire en espérant que ces messages lui parviendront”, écrit le ministère des Affaires étrangères israélien.

International

"S'il vous plaît, ne me tuez pas " : la vidéo glaçante d'une jeune Israélienne prise en otage par le Hamas

BLINKEN EN ISRAËL

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, est arrivé à Tel-Aviv pour une visite de solidarité après les attaques du Hamas. Il doit rencontrer le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dont le pays est un proche allié des États-Unis. Washington a d’ailleurs déjà fourni une aide militaire supplémentaire après l’offensive de samedi.

BERLIN S’EFFORCE DE LIBÉRER LES OTAGES

Le chancelier allemand affirme œuvrer de “toutes ses forces” à la libération de tous les otages, en étroite coordination avec Israël et collaborer avec les puissances régionales pour tenter d’empêcher la violence de s’étendre davantage. “Je suis en contact étroit avec le président égyptien Sisi, qui s’est rendu à Gaza. Je m’entretiendrai aujourd’hui avec le président turc Erdogan et je recevrai l’émir du Qatar”, a déclaré Olaf Scholz. “Dans cette situation dramatique, il serait irresponsable de ne pas utiliser tous les contacts qui peuvent aider”, a-t-il ajouté devant le Bundestag, défendant sa rencontre prévue dans la journée à Berlin avec l’émir du Qatar, vu comme un intermédiaire possible en raison de son soutien financier au Hamas.

“Tous trois peuvent jouer un rôle important dans la désescalade de la situation”, a-t-il estimé, avant d’accuser Téhéran. “Le Hamas n’aurait pas été en mesure d’attaquer Israël sans le soutien de l’Iran”, a-t-il lancé.

PAS D’EAU NI CARBURANT SANS LIBÉRATION

Les autorités israéliennes, qui ont assiégé Gaza depuis l’offensive de samedi et ont ordonné de couper l’approvisionnement en eau et en carburant, ont prévenu qu’elles n’autoriseraient pas l’entrée de ces produits de première nécessité ou d’aide humanitaire tant que les otages ne seront pas libérés 

“L’aide humanitaire à Gaza? Aucun interrupteur électrique ne sera allumé, aucun robinet d’eau ne sera ouvert et aucun camion de carburant n’entrera tant que les Israéliens enlevés ne seront pas rentrés chez eux”, a ainsi déclaré le ministre israélien de l’Energie, Israël Katz.

UNE INTOX DU HAMAS ?

Le Hamas a annoncé dans la soirée avoir libéré trois otages, une femme et deux enfants, détenus après l’incursion armée en Israël. Une version contredite par les médias israéliens, qui assurent que ce trio n’a “jamais été emmené dans Gaza”. 

International

Al-Aqsa TV, la chaîne du Hamas, diffuse l'image d'une femme avec deux enfants et trois hommes armés, qui s'éloignent visiblement de la zone barbelée autour de la bande de Gaza

MACRON DISCUTE AVEC LE PRINCE HÉRITIER D’ARABIE SAOUDITE

Le Président de la République s’est entretenu avec le Prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, selon nos informations. Auprès du service politique de TF1/LCI, l’Élysée précise qu’Emmanuel Macron et Mohammed ben Salman ont échangé sur les attaques terroristes perpétrées par le Hamas en Israël et sur l’importance, pour tous les dirigeants de la région, de les condamner sans équivoque. Ils ont ensuite évoqué l’importance de travailler ensemble à éviter toute extension du conflit dans le région et de mettre en œuvre, à terme, les conditions d’une paix durable au Proche-Orient.

JORDAN BARDELLA

“Il est clair que dans cette situation là, on est au delà des actes conventionnels”, a déclaré ce jeudi sur LCI le président du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella au sujet de l’opération terrestre dans Gaza. “La réponse d’Israël est légitime (…) il faut être le plus vigilant possible à l’égard des populations civiles et la réponse doit être la plus ciblée possible”, a-t-il ajouté.

“L’accueil de ces populations civiles doit se faire dans les pays voisins et de la région”, a-t-il ajouté au sujet des gazaouis. 

JORDAN BARDELLA

“L’onde de choc se fait ressentir en France car nous avons des milliers de sympathisants du Hamas sur le sol français”, a déclaré ce jeudi sur LCI le président du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella. “Le mode opératoire qui a frappé Israël samedi est un mode opératoire que l’on connait sur le sol français”, a-t-il poursuivi, estimant que “le gouvernement (français) ne fait pas ce qu’il faut pour mettre les Français à l’abri de cette idéologie radicale”.

“On ne sait pas où va l’argent”, a-t-il par ailleurs lancé au sujet de l’aide à la Palestine, estimant qu'”elle est détournée par le Hamas pour alimenter sa propagande islamiste. Et d’ajouter : “Je suis favorable au gel de tout financement public, français ou européen, en direction de Cisjordanie ou du Hamas”.

“PLUS D’UNE CENTAINE D’ACTES ANTISÉMITES” EN FRANCE

Depuis le début de l’offensive de la branche armée du Hamas, “plus d’une centaine d’actes antisémites” ont été enregistrés en France, selon le ministre de l’Intérieur. Au micro de Franceinter, Gérald Darmanin précise qu’il s’agissait “essentiellement des tags”, mais que certains “actes plus graves” ont également eu lieu. Entre autres exemples, le ministre cite “des insultes au sens physique”, des personnes arrêtées “avec des armes blanches à l’entrée d’une école ou d’une synagogue” ou encore “un drone qui a volé à l’intérieur d’une cour d’un lieu culturel juif”. En tout, 24 personnes ont été interpellées, affirme-t-il et “plus de 2000” signalements ont été recensés par la plateforme Pharos.

FRAPPES VERS TEL-AVIV

Des sirènes retentissent dans le centre d’Israël, a fait savoir l’armée de défense israélienne, alors qu’aucune roquette n’avait été tirée en direction de l’État hébreu depuis la veille au soir.

L’agence de presse Shehab, affiliée au Hamas, affirme quant à elle que la branchée armée du groupe a dirigé des frappes de missiles sur Tel-Aviv “en réponse aux civils ciblés” dans deux camps de réfugiés. 

FRAPPES ISRAÉLIENNES

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’armée de l’Air israélienne affirme avoir visé plusieurs cibles du Hamas dans la bande de Gaza. Elle assure avoir frappé “les centres de commandement opérationnels” des forces spéciales du Hamas, utilisés par les miliciens qui se sont infiltrés dans les communautés entourant la bande de Gaza samedi dernier.

Par ailleurs, l’armée de l’Air indique avoir abattu Muhammad Abu Shamla, “un haut responsable des opérations navales” du Hamas.

Les autorités de la bande de Gaza rapportent quant à elles que l’aviation israélienne a notamment touché le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord du territoire enclavé.

LA CHINE DANS LE RÔLE DU MÉDIATEUR ?

La Chine serait prête à travailler avec l’Égypte pour promouvoir un “cessez-le-feu immédiat et la cessation de la violence”, selon une déclaration du ministère chinois des Affaires étrangères. Dans un communiqué, le ministère précise que Zhai Jun, l’envoyé spécial du gouvernement chinois au Moyen-Orient, se serait entretenu mardi avec un haut responsable égyptien afin de réitérer la position de la Chine en faveur d’une solution à deux États comme “solution fondamentale” pour parvenir à la paix entre Israël et la Palestine.

UNE DÉFAILLANCE DES SERVICES DE SÉCURITÉ ?

De nombreux responsables, dont l’ancien ambassadeur d’Israël en France, Avi Pazner, regrette une “défaillance” des services de sécurité israéliens, qui n’ont pas vu venir l’offensive du Hamas. Interrogé au sujet de ces critiques, un porte-parole de l’armée de défense du pays, Daniel Hagari, a reconnu que s’il y avait bien eu des “signes” la nuit précédant l’attaque, il n’y avait eu aucun “avertissement majeur”. Au micro de la chaine israélienne Channel 13, il a précisé que l’armée enquêterait sur tous les événements précédents l’attaque du groupe armé.

LE BRÉSIL CONVOQUE LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU

Le Brésil, qui préside actuellement le Conseil de sécurité de l’ONU, a convoqué pour vendredi une nouvelle réunion de cet organisme. Lors d’une précédente réunion d’urgence le 8 octobre, les membres du Conseil n’étaient pas parvenus à un consensus pour condamner unanimement l’attaque du Hamas. 

BLINKEN EN ISRAËL

Le secrétaire d’État américain est attendu aujourd’hui en Israël pour une visite de solidarité. “Nous sommes déterminés à nous assurer qu’Israël obtienne tout ce dont il a besoin pour se défendre”, a déclaré Antony Blinken avant son départ. Le président américain Joe Biden a toutefois demandé à Israël de respecter “le droit de la guerre” dans sa riposte contre Gaza.

CE QU’IL C’EST PASSÉ CETTE NUIT

Israël a encore pilonné la bande de Gaza cette nuit après avoir juré d'”écraser” et de “détruire” le mouvement islamiste palestinien Hamas. Dans son bilan du jour, réalisé à l’aube, le porte-parole de l’armée israélienne, Jonathan Cornicus, s’est félicité d’avoir “frappé un grand nombre de cibles”. “Nous nous préparons pour les prochaines étapes”, a-t-il prévenu. 

Du côté de la bande de Gaza, il y a eu “moins de roquettes” tirées vers Israël au cours des dernières 24 heures, et “c’est toujours un bon signe”, comme l’a noté le porte-parole de Tsahal. Les bombardements ont touché des dizaines d’immeubles, des usines, des mosquées et des magasins, d’après le Hamas. Des femmes, leurs enfants dans les bras, fuyaient entre les décombres, dans des rues dévastées. Selon le Hamas, 15 Palestiniens ont été tués lors de ces frappes. 

ISRAËL PROMET DE “DÉTRUIRE” LE HAMAS

Israël a encore pilonné la bande de Gaza cette nuit, après avoir juré d'”écraser” et de “détruire” le mouvement islamiste palestinien Hamas, responsable de l’attaque la plus meurtrière de l’histoire contre l’État juif. “Tout membre du Hamas est un homme mort”, a lancé mercredi le Premier ministre israélien lors d’une première allocution solennelle avec son gouvernement d’urgence, formé le même jour avec Benny Gantz, un des principaux chefs de l’opposition. “Le Hamas c’est Daech. Et nous allons l’écraser et le détruire comme le monde a détruit Daech”, a ajouté Benjamin Netanyahu après avoir qualifié l’attaque de “sauvagerie jamais vue depuis la Shoah”.

INFLUENCE

Réagissant aux discussions qui ont eu lieu entre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et le président iranien Ebrahim Raïsi au sujet de la guerre entre Israël et le Hamas, Washington a tenu à encourager leurs partenaires à se servir de leur influence sur le Hamas et ses soutiens en Iran. “Honnêtement, nous appelons tous nos partenaires à discuter avec le Hamas, le Hezbollah ou l’Iran – avec n’importe lequel de ce trio pour qu’ils convainquent le Hamas de cesser ses attaques, de libérer les otages, pour que le Hezbollah et l’Iran ne se mêlent pas de ce conflit”, a déclaré un haut responsable sous couvert d’anonymat.

OTAGES DU HAMAS

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est en contact avec le Hamas et les autorités israéliennes pour œuvrer à la libération des otages enelvés en Israël par le mouvement islamistes ce week-end, selon un communiqué. Le CICR implore aussi “les deux parties de réduire les souffrances des civils.” “En tant qu’intermédiaire neutre, nous sommes prêts à effectuer des visites humanitaires ; faciliter la communication entre les otages et les membres de leur famille ; et pour faciliter toute éventuelle libération”, a souligné dans ce texte Fabrizio Carboni, le directeur régional du CICR pour la région Proche et Moyen-Orient.

Des dizaines d’Israéliens et d’étrangers, soldats, civils, enfants et femmes, seraient aux mains du Hamas dans la bande de Gaza depuis son offensive en Israël. Les autorités israéliennes recensent 150 otages, alors que des centaines de personnes sont encore portées disparues et des corps toujours en cours d’identification. 

La prise d’otages est interdite par le droit international humanitaire et toute personne détenue doit être immédiatement libérée, a aussi rappelé Fabrizio Carboni.

PRISE DE PAROLE DU CHEF DE L’ÉTAT

Emmanuel Macron fera le point ce jeudi à 20h. Il s’exprimera en quête “d’unité de la Nation” face aux divisions politiques et aux risques d’importation du conflit en France.

Avec cette allocution, le chef de l’État, accompagné de la Première ministre Elisabeth Borne, a convié à midi à l’Élysée les dirigeants des 11 formations représentées au Parlement, ainsi que les présidents du Sénat, de l’Assemblée nationale et du Conseil économique social et environnemental. L’ordre du jour est la situation “à la suite des actes terroristes commis en Israël”.

International

Guerre Israël-Hamas : Emmanuel Macron s'exprime ce jeudi à 20h



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button