Business

Enseignant tué à Arras : “Au moins 357 perturbations et contestations” pendant les hommages – France Bleu

Des minutes de silence se sont tenues dans les classes ce lundi en hommage à Dominique Bernard, le professeur de français tué dans la cité scolaire Gambetta d’Arras vendredi dernier par un individu radicalisé, trois ans jour pour jour après l’assassinat de Samuel Paty. Un nouveau bilan faisant état de “357 perturbations et contestations” de ces temps d’hommage a été annoncé ce mercredi par le ministère de l’Éducation nationale.

Logo France Bleu

Le ministre de l’Éducation Gabriel Attal avait annoncé mardi un premier bilan de “179 saisines du procureur de la République”. Un prochain “nouveau bilan sera communiqué ultérieurement”, a précisé le ministère ce mercredi.

Des procédures judiciaires engagées

Gabriel Attal explique par ailleurs que “pour les cas les plus graves”, “plusieurs dizaines d’entre eux […] relèvent de l’apologie du terrorisme”. Le ministre de l’Éducation “ordonne ce jour l’exclusion de ces élèves dans l’attente des procédures disciplinaires”. “À un moment, la tolérance, ça va, ‘le pas de vague’, c’est fini !”, a déclaré Gabriel Attal à l’Assemblée nationale. La phrase “pas de vague” fait référence à une expression utilisée par les enseignants pour dénoncer le manque de soutien de leur hiérarchie lorsqu’ils sont victimes de violences dans leurs établissements.

Dans la soirée de mardi, l’entourage du ministre avait précisé à franceinfo que “68 élèves ont eu des propos et actes d’une particulière gravité”.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button