Business

Éric Dupond-Moretti accuse le RN d’opposer “la France rurale” à “la France des cités et des Mohamed”

Le garde des Sceaux a dénoncé “les propos incendiaires” des élus du groupe de Marine Le Pen, après des violences de l’ultradroite liés à la mort du jeune Thomas à Crépol ce week-end. En colère, les députés RN ont quitté l’hémicycle. Se disant “insultée”, Marine Le Pen a annoncé le dépôt d’une plainte.

Après Élisabeth Borne, Gérald Darmanin et Olivier Véran, c’est au tour d’Éric Dupond-Moretti d’attaquer le Rassemblement national, après les échauffourées de Romans-sur-Isère menée par un groupuscule d’ultradroite.

“Vous voulez opposer la France rurale et tranquille, catholique et blanche à la France des cités, des Mohamed, des Mouloud et des Rachid”, a lancé le garde des Sceaux, en réponse à une question de la députée RN Michèle Martinez.

Le ministre a par ailleurs demandé au RN de “faire le ménage” dans ses troupes. “Chassez de vos rangs les identitaires, les nazillons, les racistes, les antisémites”, a-t-il déclaré.

“Vos propos sont incendiaires”

Ces propos ont suscité la colère du Rassemblement national qui a alors quitté l’hémicycle. Le mouvement est resté très discret après les actions violentes menées par des militants d’ultradroite venus réclamer “justice” pour Thomas.

Près de 36 heures après les faits, Jordan Bardella a fini par sortir du bois ce lundi en prenant ses distances à l’occasion d’une interview. “On ne répond pas à la violence par la violence”, a affirmé le patron du mouvement sur France 2. Sans, manifestement, convaincre le ministre de la Justice.

“Je pense aux Français qui vivent dans nos quartiers, dans les cités et qui ne méritent pas de lire sur les murs ‘morts aux Arabes’. Nos frères juifs ont peur, nos frères musulmans aussi. Vos propos sont incendiaires”, a encore tancé Éric Dupond-Moretti.

Marine Le Pen veut déposer plainte

L’ex-avocat a encore accusé le RN de ne “pas écouter le grand-père de Thomas”. Lors des obsèques de l’adolescent la semaine dernière, il avait indiqué attendre “avec impatience” le verdict de la justice.

Après la mort du jeune Thomas, tué à la sortie d’un bal à Crépol dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 novembre, le RN s’est immédiatement saisi de ce drame, tout comme Les Républicains et Reconquête.

Au lendemain des faits, Jordan Bardella a dénoncé une “sauvagerie qui bouleverse les vies et en brise d’autres”, quand Marine Le Pen a évoqué, elle, des “razzias”. À la sortie de l’hémicycle ce mercredi après-midi, l’ex-candidate à la présidentielle a annoncé vouloir déposer plainte contre Éric Dupond-Moretti qui aurait “insulté” les députés RN.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button