Business

Femme tuée à Lille en octobre : le mineur mis en examen s’est suicidé

L’adolescent mis en examen dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’une sexagénaire à Lille en octobre, et qui se trouvait au centre pénitentiaire de Longuenesse s’est suicidé, a appris l’AFP mercredi auprès du greffe du tribunal de Saint-Omer (Pas-de-Calais), confirmant une information du Figaro .

Sollicité par l’AFP, le greffe du tribunal citant le parquet a confirmé que le décès du jeune homme est « un suicide », sans autre précision. Selon la direction interrégionale des services pénitentiaires, il est décédé le 10 novembre au quartier des mineurs du centre pénitentiaire de Longuenesse (Pas-de-Calais).

La victime retrouvée égorgée

Ce « mineur non accompagné » de 17 ans avait été mis en examen pour homicide volontaire, selon la procureure de Lille Carole Étienne. La victime, une infirmière à la retraite de 68 ans, avait été trouvée morte à son domicile le 18 octobre.

Une source policière avait rapporté que la police avait été alertée par une voisine de la victime, qui avait entendu des cris, et s’était retrouvée nez à nez avec l’agresseur. Sur place, les policiers avaient trouvé la victime avec le bas du corps dénudé et la gorge tranchée, avait précisé cette source.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button