Business

Gérald Darmanin saisit la justice contre la députée LFI Danièle Obono pour « apologie du terrorisme »

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, mardi 17 octobre, qu’il saisissait le procureur de la République « pour apologie du terrorisme » à l’encontre de la députée LFI Danièle Obono après ses propos sur le Hamas, un « groupe politique islamiste » qui « résiste à une occupation » et se bat pour « la libération de la Palestine », selon elle.

« Le Hamas, “un mouvement de résistance” ? Non ! c’est un mouvement terroriste », a écrit Gérald Darmanin sur X (anciennement Twitter), après les propos de la députée LFI, sur Sud Radio, un peu plus tôt.

Poussée à plusieurs reprises par le journaliste à dire si le Hamas est « un mouvement de résistance », Danièle Obono finit par répondre : « oui ». « C’est un mouvement de résistance qui se définit comme tel », a-t-elle complété.

Danièle Obono dénonce des « manipulations »

Déclaration immédiatement critiquée à gauche comme à droite au point que la députée a publié un message sur X, dénonçant des « manipulations ». « J’ai dit que le Hamas était un groupe politique islamiste qui déclare inscrire son action dans la résistance à l’occupation de la Palestine. C’est un fait. Ni une excuse, ni un soutien, ni une caution pour ses crimes de guerre abjects contre les civils israéliens », a-t-elle expliqué.

« Bon, maintenant ça suffit. Ce qu’il s’est passé le samedi 7 octobre en Israël n’avait rien à voir avec de la “résistance” », a estimé la cheffe des écologistes, Marine Tondelier. De son côté, le président LR, Eric Ciotti, a assuré que le Hamas était « une organisation terroriste responsable du massacre de personnes âgées, de la décapitation d’enfants et du viol de femmes israéliennes ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Ambiguïtés de LFI sur le Hamas : Olivier Faure hésite à sortir le PS de la Nupes

Le Monde avec AFP

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button