Business

Gironde : un interne en psychiatrie suspendu « suite à des faits graves commis durant un stage » à Agen

Procédure judiciaire en cours

Le 10 octobre, un communiqué commun du CHU de Bordeaux, du centre hospitalier Charles Perrens et de l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine confirmait : « Suite à des faits graves qu’aurait commis un interne de psychiatrie durant un stage dans un établissement hospitalier, hors département de la Gironde, les autorités compétentes ont immédiatement réagi en lançant une procédure disciplinaire et en organisant un conseil de discipline. » Les faits se seraient déroulés au centre hospitalier d’Agen, selon France Bleu Gironde. Une information que “Sud Ouest” est en mesure de confirmer tout en précisant qu’il s’agit du centre hospitalier départemental de la Candélie, hôpital psychiatrique situé près d’Agen, à Pont-du-Casse.

On apprend dans le communiqué que l’étudiant mis en cause a été suspendu de toutes ses fonctions et a donc « cessé toutes ses activités dans un établissement de santé. Pour information, cet étudiant n’a jamais effectué de stage d’interne au centre hospitalier Charles-Perrens, ni au CHU de Bordeaux ». La direction de l’hôpital de La Candélie confirme que “des faits graves “ auraient été commis dans l’enceinte de l’établissement, au mois de juin. Ces faits concerneraient cet interne et une patiente mineure prise en charge par l’hôpital. À la suite de plusieurs signalements, la direction de l’unité psychiatrique a immédiatement suspendu le soignant stagiaire. “J’ai agi à titre conservatoire “, indique Richard Campmas, le directeur de l’établissement. Quant à la qualification des faits, celui-ci n’en dévoilera pas davantage. “Je laisse le soin à ceux qui ont une vraie connaissance du dossier, à savoir les enquêteurs et les magistrats, de gérer cette partie.”

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button