Business

Guingamp : une enquête ouverte après la découverte de tags islamophobes sur une salle de prière

Deux inscriptions anti-musulmans ont été retrouvées sur un local associatif parfois utilisé comme lieu de culte.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 1 min

L'un des deux tags anti-musulmans retrouvés à Guingamp (Côtes-d'Armor), le 8 décembre 2023. (EMMANUEL NEN / MAXPPP)

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé vendredi 8 décembre sur X qu’une enquête avait été ouverte au sujet des tags anti-musulmans peints sur une salle de prière à Guingamp (Côtes-d’Armor). Ces inscriptions haineuses n’ont pas leur place sur notre sol et l’enquête permettra de confondre les auteurs”, a déclaré le ministre, précisant que l’enquête avait été ouverte par le procureur de la République. 

Comme le rapporte France Bleu Breizh Izel, deux tags racistes ont été découverts vendredi sur l’espace associatif du Roudourou à Guingamp. Ce lieu partagé est parfois utilisé comme salle de prière pour les riverains de confession musulmane. Le premier fustige le voile islamique et invite les musulmans à quitter la France. L’autre inscription fait référence à la bataille de Charles Martel en 732 contre les forces arabes de la dynastie omeyyade à Poitiers. L’association qui gère les lieux, ainsi que la mairie, ont porté plainte 



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button