Business

«Il ne se rend pas encore bien compte de ce qu’il représente sur ce réseau»: Twitter, la nouvelle arme de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon. Michel Christophe/Michel Christophe/ABACA

DÉCRYPTAGE – Le chef des Insoumis profite de sa force de frappe sur le réseau social pour électriser le débat public.

Fébrile, un député LFI s’inquiète: «Jean-Luc vient de tweeter? Il a tweeté quoi?» C’est un peu toujours le même numéro. À chaque fois que le chef des Insoumis dégaine sur X (ex-Twitter), ses troupes connaissent une légère mais sincère montée d’angoisse. Elles découvrent souvent en même temps que le commun des mortels les dernières envolées numériques de leur ancien candidat à la présidentielle. Et toutes savent à quel point un simple tweet de leur mentor est en mesure d’électriser, parfois pendant des jours, le débat public.

Nouvelle démonstration dimanche. Jean-Luc Mélenchon a nommément ciblé la journaliste de TF1-LCI, Ruth Elkrief, la taxant, en quelques mots, de «manipulatrice», de «fanatique», qui réduirait «toute la vie politique à son mépris des musulmans».La vague d’indignation est immédiate. Même Marine Tondelier, la secrétaire nationale des Écologistes, lui a répliqué: «Efface» – évidemment sans succès. Plus grave, sur BFMTV lundi, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button