Business

Image du RN : pour la première fois depuis 1984, les Français sont plus nombreux à penser que le parti ne présente pas de danger pour la démocratie

D’après un baromètre d’image du Rassemblement national révélé jeudi, 33 % des Français adhèrent aux idées du parti. C’est presque le record atteint en 2014 avec 34 %.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 1 min

Marine Le Pen, Jordan Bardella et Sébastien Chenu, du Rassemblement national, lors de la marche contre l'antisémitisme à Paris, le 12 novembre 2023. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Pour la première fois depuis 1984, les Français sont plus nombreux à penser que le RN ne présente pas de danger pour la démocratie (45 %), qu’à penser qu’il en présente un (41 %), révèle jeudi 7 décembre une étude Verian-Epoka pour franceinfo et Le Monde.

Cette édition 2023 du baromètre d’image du RN, que franceinfo a pu consulter, met également en lumière le fait que l’adhésion aux idées portées par le RN se renforce et ce, pour la 7e année consécutive (33 % des Français adhèrent aux idées du parti en 2023). Ce niveau frôle le record observé en 2014 qui était alors de 34 %. Parallèlement, la proportion de Français qui se disent en désaccord avec les idées du RN n’a jamais été aussi basse depuis 1984 (54 %).

Autre point souligné par l’étude, le fait que pour la première fois, les Français sont plus nombreux à considérer que le RN est un parti qui a la capacité de participer à un gouvernement : 43 % le pensent, soit trois points de plus que l’an dernier et 15 points de plus qu’en 2018.

Les députés RN jugés moins agressifs qu’avant

L’hypothèse d’un accès au pouvoir fait également de moins en moins de doute aux yeux des Français. Ils sont désormais deux sur trois (65 %) à considérer que le RN pourrait un jour accéder au pouvoir. Quant à l’image des députés RN elle s’améliore. Ces derniers sont désormais jugés moins agressifs. L’image de Marine Le Pen, elle, est stable. La présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale est de moins en moins perçue comme la représentante d’une droite raciste et xénophobe.

L’étude note toutefois que le RN est “encore loin d’être normalisé”. Marine Le Pen “est encore majoritairement perçue comme un danger pour la démocratie” et le RN “semble peu à même de changer la pratique du pouvoir” : pour 43 % des Français, le RN “ne ferait ni mieux, ni moins bien que le gouvernement actuel et pour 63 % des Français, c’est un parti qui fait de la politique comme les autres partis”.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button