Business

Incendie des verre et acier. Rouen Habitat dépose plainte

Voir mon actu
Rouen Habitat a déposé plainte après l'incendie qui a ravagé deux immeubles verre et acier du quartier Saint-Julien.
Rouen Habitat a déposé plainte après l’incendie qui a ravagé deux immeubles verre et acier du quartier Saint-Julien. (©VL/76actu)

Des questions demeurent après l’incendie qui a ravagé deux immeubles verre et acier du quartier Saint-Julien à Rouen, samedi 30 septembre 2023. Ce lundi, le maire Nicolas Mayer-Rossignol annonce que le bailleur Rouen Habitat a déposé plainte.

Rouen Habitat dépose plainte après l’incendie

Dans son dernier point de situation ce lundi soir, l’édile annonce donc que le propriétaire des immeubles détruits par les flammes a déposé plainte « à [sa] demande », le maire étant président de fait de l’office HLM.

Une enquête était évidemment déjà en cours pour déterminer les causes de ce sinistre. Selon le maire, « l’origine de l’incendie n’est pas déterminée ». L’hypothèse d’un feu venu d’un squat dans un des immeubles reste à l’étude. Bonne nouvelle toutefois, « aucune victime n’est à ce jour à déplorer ».

Reste à vérifier si cette issue se confirme à la fin des opérations de refroidissement puis de nettoyage du site. Ce lundi soir, le refroidissement était toujours en cours. Viendra ensuite l’évacuation des déchets.

Des analyses en cours

Parallèlement, des prélèvements ont été effectués, en surface et dans l’air, pour analyses. Leurs résultats devraient être connus dans la semaine. Les habitants, bien au fait de la présence importante d’amiante dans ces immeubles, s’inquiètent en effet d’une possible pollution.

Un pic de pollution de l’air a d’ores et déjà été relevé, mais « est redescendu depuis » selon la municipalité, se basant sur les mesures d’Atmo Normandie. La structure a par ailleurs mesuré la qualité de l’air à l’école des Pépinières, et observé une concentration de particule fine de « de 19 μg/m3, valeur couramment observée sur l’agglomération et bien en dessous des seuils journaliers de recommandation (50 μg/m3) et d’alerte (80 μg/m3) de la règlementation française ».

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button