Business

Incendie rive gauche à Rouen : les écoles sont-elles ouvertes ce lundi ?

Voir mon actu
À la suite de l'incendie qui a débuté à Rouen, quartier Saint-Julien à 18 heures, un impressionnant panache de fumée s'est dégagé jusque tard dans la soirée.
À la suite de l’incendie qui a débuté à Rouen, quartier Saint-Julien à 18 heures, un impressionnant panache de fumée s’est dégagé jusque tard dans la soirée. (©VL/76actu)

Après le spectaculaire incendie, samedi 30 septembre 2023, et l’effondrement de deux immeubles « Verres et Acier » rive gauche à Rouen, la préfecture de Seine-Maritime a fait le point notamment sur l’ouverture des écoles élémentaires, maternelles, collèges et lycées publics ou privés dans la zone concernée.

Ainsi, après un nettoyage et une inspection générale des dites écoles à savoir Les Fabulettes, Anne Sylvestre, Rosa Parks, Jean Mullot, Pape Carpentier, rien d’anormal n’a été reléve, indiquait la municipalité dimanche soir.

Du côté de la rive droite, « les extérieurs des écoles et crèches des quartiers ouest (écoles Louis Pasteur, Achille Lefort, Marguerite Brière, Benjamin Franklin, André Pottier, Jeanne Hachette ; crèches Terre Adélie et Pain d’épice) ont tous fait l’objet d’un nettoyage ».

Seule la cours d’école de Jeanne Hachette n’a pas encore été nettoyée (elle le sera ce lundi dès 7h30). À la suite de cette inspection, l’établissement rouvrira ou non.

Des débris d’amiante

Au lendemain de cet incendie, les riverains ont été nombreux à retrouver des résidus de combustion dans les rues et les jardins situés à proximité. Pour la préfecture, il est peu « probable de retrouver des débris contenant de l’amiante ». 

Au sujet de l’amiante, la ville de Rouen, hier soir, indiquait par voie de communiqué que des analyses allaient être menées. Les équipes présentes vont faire des prélèvements au sol pour mesurer la présence d’amiante.

Des pompes vont également être mobilisées pour réaliser des analyses d’air. Plusieurs équipements (écoles, aires de jeux, enceintes sportives), situés à Rouen ou Petit-Quevilly, feront l’objet de prélèvements.

Ville de Rouen

Les résultats devraient être connus mercredi 3 octobre 2023.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Quelle est la situation ce lundi ? 

Presque deux jours après les faits, les sapeurs-pompiers sont toujours confrontés à des foyers résiduels situés sous l’enchevêtrement de la structure effondrée. Il y a toujours des fumées très localisées. Une pelle mécanique pour bouger les débris va être
nécessaire.

En tout, trois habitations ont été particulièrement exposées aux fumées et aux odeurs. la Ville procède au relogement de deux foyers à l’hôtel ; un foyer s’est relogé par ses propres moyens.

Attention, localement, ces manœuvres pourraient générer des poussières « qui seront gérées directement par les pompiers via un arrosage », indique la municipalité. Le feu est circonscrit et maîtrisé. Aucune victime n’est à déplorer.

Pour l’heure, l’origine de l’incendie n’est pas déterminée.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button