Business

«Initiative politique d’ampleur» de Macron : la Nupes veut parler retraites et boycotter le dîner

Chez Pol

Article réservé aux abonnés

LFI, le PS, EE-LV et le PCF se disent «interloqués» par les termes de l’invitation du chef de l’Etat. Ils veulent parler retraites, superprofits ou écologie et ne se font «pas d’illusion» sur les «objectifs» présidentiels.

Extrait de Chez Pol, notre newsletter politique réservée à nos abonnés : découvrez-la gratuitement.

Conviés mercredi 30 août à Saint-Denis par Emmanuel Macron pour sa grande «initiative politique», les différents partis ont quelques devoirs de vacances à faire pour attaquer la rentrée face au Président avec un cartable bien rempli de propositions. Mais le terrain est balisé par l’Elysée, qui a prévenu les convives vendredi 25 août dans une lettre que les thèmes abordés seront l’international, l’autorité et la cohésion de la nation ainsi que les questions institutionnelles. Pas forcément des cases dans lesquelles faire rentrer les mesures sociales que réclame la gauche pour atterrir par exemple, comme l’a avancé lundi 28 août Olivier Véran, sur un «préférendum».

«Ne me demandez pas de commenter l’outil mais plutôt les questions ! L’une d’elles porterait-elle sur la réforme des retraites ou la taxation des profits interroge, faussement naïf, le patron des députés

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button