Business

“Je n’accepte pas ça”: Benoît Payan compte se “battre” contre l’arrêt du métro à 21h30 à Marseille

La RTM a annoncé l’arrêt dès 21h30 du métro à Marseille dès fin octobre et pour deux ans. Une décision que le maire de Marseille regrette et ne comprend pas.

Pas “sérieux”, pas “acceptable”. L’annonce de l’arrêt du métro dès 21h30 à partir de fin octobre, et ce pour deux ans, ne passe vraiment pas auprès du maire de Marseille. Invité de BFM Marseille Provence ce jeudi soir, Benoît Payan a affirmé qu’il comptait se “battre pour les Marseillais”.

“Marseille c’est la deuxième ville de France. C’est cinq fois Lyon, c’est immense. Il n’y a que deux lignes de métro et on apprend que pendant deux ans, elles vont fermer tous les soirs à 21h30 comme si on était une petite ville de province”, regrette le maire de la cité phocéenne.

“Il y a 60.000 personnes qui travaillent la nuit à Marseille, il y a des gens qui se déplacent, des gens qui vont au restaurant, des gens qui vont au spectacle, des gens qui vont au cinéma. Tous ces gens, ils vont faire comment?”, ajoute-t-il.

Tester les futures rames du métro

La RTM a annoncé cet arrêt très anticipé des deux lignes de métro marseillais à partir du 23 octobre pour tester les futures rames automatisées. Des bus de substitution seront mis en place.

“On fait en sorte de construire un service optimal. N’en déplaise à nos détracteurs”, a déclaré Hervé Beccaria, directeur général de la RTM.

Mais pour Benoît Payan, “on pourrait faire et on pouvait faire différemment”. “Je pense qu’on n’a pas besoin de tester tous les jours un métro automatisé pendant deux ans en fermant à 21h30. On peut repousser les tests un peu plus tard dans la soirée”, martèle le maire de Marseille.

“Les restaurateurs vont en prendre un coup”

Si ce dernier peut “comprendre que ça soit difficile de commencer après minuit”, il estime qu’un arrêt aurait pu se faire à “23h ou 23h30, mais 21h30, on est où là?”.

“On ne peut pas en 2023 se comporter comme on se comportait dans les années 70. Je ne veux pas ça pour ma ville. Je n’accepte pas ça. L’économie, les restaurateurs vont en prendre un coup”, assure Benoît Payan.

Sur le plateau de BFM Marseille Provence, Audrey Gatian, adjointe au maire en charge des mobilités, a assuré que cette décision était “politique et unilatérale de la métropole”. Ce jeudi soir, le maire de Marseille est formel: l’arrêt des métros à 21h30 ne “peut pas être acté”. Il n’a donc pas dit son dernier mot.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button