Business

L’astrophysicien Hubert Reeves s’est éteint à l’âge de 91 ans – France Bleu

Nous sommes faits de poussières d’étoiles”, disait-il. Hubert Reeves redeviendra donc poussières d’étoiles. L’astrophysicien à la longue barbe et aux tempes blanches, qui lui donnaient de faux airs de père Noël, de druide ou de savant un peu fou, s’est éteint à l’âge de 91 ans, a annoncé son fils sur Facebook ce vendredi 13 octobre. Hubert Reeves, chercheur en astrophysique, conseiller scientifique à la NASA, professeur et écologiste, s’était notamment fait connaître – et aimer des Français – pour ses livres et ses émissions de vulgarisation scientifique. Il avait quatre enfants et huit petits-enfants.

Logo France Bleu

Ses ouvrages les plus connus, Patience dans l’azurPoussières d’étoiles et L’Heure de s’enivrer, ont connu un énorme succès auprès du grand public. Hubert Reeves était aussi un militant écologiste de la première heure et un amateur de musique, de philosophie et de littérature (le titre de son livre Patience dans l’azur fait d’ailleurs référence à un poème de Paul Valéry). Un éclectisme cultivé : en février 2022, après deux ans de pandémie de coronavirus, Hubert Reeves appelait à ne pas cesser “d’être curieux”“La curiosité : il faut l’attiser comme on le fait du feu. Et alors que de découvertes !” écrivait-il.

Un CV “infini comme l’espace”

Hubert Reeves avait gardé de son Canada natal une certaine façon de rouler les “r” qui rappelle l’accent des Anciens du Sud-Ouest. L’astrophysicien était pourtant bien né à Montréal, dans la province francophone du Québec, le 13 juillet 1932. En 1965, il s’installe en France, où il devient directeur de recherche au CNRS. Il avait depuis été naturalisé Français et vivait à Paris.

Tout au long de sa carrière, l’astrophysicien au CV “infini comme l’espace”, comme l’avait justement fait remarquer la comédienne Michèle Guigon sur France Inter, reçoit de très nombreuses distinctions et de très nombreux prix. Il est ainsi Commandeur de la Légion d’honneur et Grand Officier de l’Ordre National du Mérite en France, et Grand officier de l’Ordre national du Québec. Depuis 1999, un astéroïde porte le nom d’Hubert Reeves, selon une décision de l’Union Astronomique Internationale.

Vulgarisation scientifique

Maintes fois enseignant, à New York, Bruxelles, Montréal, Paris ou Toulouse, Hubert Reeves fait de la vulgarisation scientifique son fer de lance. Outre ses nombreux ouvrages, dont certains sont dédiés aux enfants, l’astrophysicien participe à des émissions de télévision. L’une des plus emblématiques : la Nuit des étoiles, diffusée sur France 2.

Hubert Reeves, l’univers à portée de main (1982)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button