Business

« Hamas », « racaille » : quand le porte-parole du RN s’en prend à un député de la majorité

Laurent Jacobelli du RN s’en prend à son collègue Belkhir Belhaddad en le qualifiant de « racaille »
@LeRépublicainlorrain Laurent Jacobelli du RN s’en prend à son collègue Belkhir Belhaddad en le qualifiant de « racaille »

@LeRépublicainlorrain

Laurent Jacobelli du RN s’en prend à son collègue Belkhir Belhaddad en le qualifiant de « racaille »

POLITIQUE – Un conciliabule (très) tendu. Le député du Rassemblement national Laurent Jacobelli, également porte-parole du parti, s’en est pris à son collègue du camp présidentiel Belkhir Belhaddad ce jeudi 13 octobre, en marge d’une visite du porte-parole du gouvernement Olivier Véran en Moselle. Département où les deux protagonistes sont élus.

La scène, captée par Le Républicain Lorrain, montre le porte-parole du RN interpeller le député Renaissance en lui lançant : « Moi aussi je peux venir foutre la merde chez toi. » Avant cela, Belkhir Belhaddad avait rabroué l’élu lepéniste en lui demandant, en substance, de ne pas parasiter une discussion entre Olivier Véran et un habitant.

Mais c’est la suite de l’échange qui interpelle et provoque la réaction de nombreux élus sur les réseaux sociaux. « Elle va bien Madame Leduc ? », interroge l’élu d’extrême droite, en référence à Charlotte Leduc, la députée LFI d’une autre circonscription en Moselle. Et d’ajouter, comme vous pouvez le voir ci-dessus : « Vous partagez des fleurs avec elle. Il va bien le Hamas ? »

En réaction, Belkhir Belhaddad demande à Laurent Jacobelli de ne pas le menacer : « ne me menace pas, surtout. » Ce à quoi le député RN répond : « Tu me parles autrement, racaille. Joue pas ta racaille. »

« Agression raciste » et « parti raciste »

Le député Renaissance ajoute alors qu’avec ses propos, son collègue du RN « insulte tous les habitants de sa circonscription. » Laurent Jacobelli riposte : « Toi tu les insultes en allant poser des fleurs avec Madame Leduc, qui soutient le Hamas. »

Un échange, et des remarques de la part du député d’extrême droite, qui suscitent une avalanche de réactions critiques sur les réseaux sociaux. Sylvain Maillard, le président du groupe Renaissance à l’Assemblée dénonce des mots « indignes ». « Quand le vernis craque, l’extrême droite prouve qu’elle reste hors de l’arc républicain », écrit-il sur le réseau social X, dans le sillage de nombreux élus de son groupe.

Au sein de la Nupes, aussi, on réagit pour soutenir le député du camp présidentiel et fustiger l’attitude de l’élu RN. Charlotte Leduc, citée par Laurent Jacobelli, évoque même une « agression raciste » et y voit des « menaces », dans la diatribe du porte-parole du Rassemblement national. Comme elle, nombreux sont les députés de l’alliance des gauches à l’Assemblée à prendre la parole. Pour l’écologiste Aurélien Taché, par exemple, cette séquence révèle « le vrai visage du Rassemblement national. »

« Conversation privée » répond le RN, Belhaddad va porter plainte

Interrogé par Le Républicain Lorrain, Laurent Jacobelli n’a pas souhaité « réagir », regrettant simplement que cette « conversation privée » se soit produite « en public. » « On s’est disputé, mais on s’est expliqué ensuite », précise-t-il.

Belkhir Belhaddad, lui, juge l’événement « très grave. » « C’est une attitude non républicaine. Je suis choqué et en colère. Nous avons le droit d’avoir des désaccords, je voulais juste exprimer ma position. Les allusions au Hamas me concernant me scandalisent : j’ai été témoin du terrorisme en Algérie », souffle-t-il, lui aussi au Républicain Lorrain en jugeant que « sous ses apparences propres », le Rassemblement national reste « un parti raciste et xénophobe. »

Dans une deuxième réaction, l’élu du camp Macron dénonce des propos « inexcusables » et explique dans un communiqué qu’il déposera plainte « dans les prochains jours. » Selon nos informations, Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement a appelé Belkhir Belhaddad pour lui communiquer son soutien après cet événement survenu lors de sa visite en Moselle.

À voir également sur Le HuffPost :

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button