Business

Lille, Nice, Toulouse… Des aéroports évacués après des alertes à la bombe : ce que l’on sait

Voir mon actu
De nombreux aéroports sont concernés.
De nombreux aéroports sont concernés. (©Skórzewiak / Adobe Stock)

La crainte des attentats renaît de ses cendres, en France, depuis les événements entre Israël et la Palestine et les attaques qui ont suivi. Ce mercredi 18 octobre 2023, plusieurs aéroports en France, dont Lyon, Toulouse, Lille, Nice, et d’autres, sont concernés par des alertes à la bombe. Ce que l’on sait. 

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac lui aussi évacué

Aux alentours de 14 heures, ce mercredi, l’aéroport de Bordeaux-Mérignac a été évacué après un mail d’alerte à la bombe, indiquent nos journalistes d’actu Bordeaux.

L’évacuation est actuellement en cours, et aucun décollage ou atterrissage n’est autorisé. Démineurs et pompiers sont sur place.

Alerte à la bombe dans les aéroports de Biarritz et Pau

Comme bon nombres d’autres aéroports français, les aérogares de Biarritz et Pau (Pyrénées-Atlantiques) ont été évacués préventivement à la mi-journée, après avoir été victimes d’alerte à la bombe. 

Selon nos journalistes d’actu Pays basque, les démineurs sont intervenus pour vérifier la présence ou non d’engin explosif. Mais « aucune menace sérieuse » n’a été identifiée, rapportent nos journalistes.

Service de déminage mobilisé à l’aéroport de Strasbourg

Ce mercredi en milieu de journée, l’aéroport de Strasbourg-Entzheim a été entièrement évacué en raison d’une alerte à la bombe, relaient nos journalistes d’actu Strasbourg.

Une menace mobilisant le service déminage. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Personnel et voyageurs évacués à l’aéroport de Rennes

L’aéroport Rennes-Bretagne a été évacué ce mercredi 18 octobre 2023 à la suite d’une alerte à la bombe, rapportent nos journalistes d’actu Rennes

Un mail de menace a été envoyé vers 12h. Gendarmes et police ont alors été rapidement mobilisés et ont fait évacuer une cinquantaine de personnes, dont une majorité de salariés.

Après intervention d’un chien de recherche d’explosifs, le doute sur la menace a été levé et l’ensemble des personnes présentes ont pu regagner l’aéroport vers 14h15.

L’aéroport de Lille évacué

Comme le rapportent nos journalistes de Lille actu sur place, l’aéroport de Lille-Lesquin a dû être évacué après la réception d’un mail anonyme. 

Dès 10 h 30, les voyageurs présents ont dû quitter les lieux, laissant la place aux services de déminage, et leurs chiens. 

Quelques centaines de voyageurs ont dû rester confinés pendant un temps. 

« Rien de grave » assure l’aéroport de Nice

À Nice, nos journalistes d’actu Nice ont demandé des précisions à l’aéroport Nice Côte d’Azur. Ce dernier a assuré qu’il n’y avait « rien de grave », et qu’il ne s’agissait que du « protocole de sécurité habituel », après qu’un bagage abandonné a été trouvé.

La situation est, depuis, revenue à la normale.

L’aéroport de Lyon Bron est lui aussi évacué

Nos journalistes d’actu Lyon rapportent, de leur côté, que le petit aéroport de Lyon Bron a été évacué ce matin. Les démineurs sur place ont pu effectuer la levée de doute sans problème. 

Le trafic a, depuis, repris.

Personnels et voyageurs sont évacués à l’aéroport de Toulouse

À Toulouse, une alerte à la bombe est également en cours, comme l’expliquent nos journalistes d’actu Toulouse présents sur place. 

Un périmètre de sécurité a été mis en place, et la sécurisation des lieux est en cours. Tout le personnel et les passagers ont en conséquence été évacués.

L’aéroport de Nantes Atlantique également concerné

La police aux frontières a pu confirmer à nos journalistes d’actu Nantes qu’une alerte à la bombe était en cours, et avait provoqué l’évacuation des terminaux. 

Les transports en commun ne sont pas autorisés à entrer dans le périmètre de l’aéroport.

Les voyageurs évacués en urgence à Beauvais, dans l’Oise

« Suite à une menace anonyme reçue, l’aéroport est évacué et les passagers pris en charge par nos équipes jusqu’à la levée du doute par les services de l’État », a communiqué le site de Beauvais sur les réseaux sociaux peu après midi, ont remarqué nos journalistes d’actu Oise.

Une cellule de crise a été ouverte. 

Plus d’informations à venir…

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button