Business

Lyon: un mort et trois blessés dans l’incendie d’un immeuble à Vaise

Près de 80 sapeurs-pompiers et 29 engins sont mobilisés sur le feu qui est désormais circonscrit.

Une personne est morte mardi matin dans l’incendie d’un immeuble à Vaise, annonce la préfète du Rhône sur X. La victime, un homme né en 1994, a été retrouvé dans la cage d’escalier au rez-de-chaussée du bâtiment a appris BFM Lyon.

Trois autres personnes ont été légèrement blessées dans cet incendie. Elle ont été transportées en urgence relative à l’hôpital, a rapporté la préfecture dans la matinée.

La cage d’escalier s’effondre

D’après les premières informations, le feu a été signalé aux sapeurs-pompiers aux alentours de 3h30. Les flammes ont pris dans la cage d’escalier au rez-de-chaussée de cet immeuble de GrandLyon Habitat. La structure s’est effondrée au cours de l’incendie, rendant l’évacuation des riverains compliquée.

Les habitants ont évacué le bâtiment par leurs balcons, a appris BFM Lyon. Certains enfants ont également été descendus de cette façon par leurs parents, l’évacuation du bâtiment par une autre issue étant compliquée, voire impossible.

Les habitants du quartier sont venus apporter leur aide aux sinistrés. Des jeunes qui étaient notamment sur place ont apporté leur aide aux riverains qui évacuaient. Au total, 16 personnes ont été secourues par les sapeurs-pompiers.

11 personnes à reloger

L’immeuble, géré par le bailleur social Grand Lyon Habitat, abritait huit logements. Onze personnes se retrouvent sans solution de logement après l’incendie.

Sur X, Mohamed Chihi, adjoint au maire en charge de la sûreté, de la tranquillité et de la sécurité, a annoncé que les sinistrés seront relogés. Pour l’heure, les habitants de l’immeuble sont accueillis dans une salle de la mairie du 9e arrondissement.

Près de 80 sapeurs-pompiers et 29 engins ont été mobilisés sur le feu qui est désormais circonscrit. Une quinzaine de policiers nationaux et des équipes du SAMU se trouvaient également sur place.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale après l’incendie. L’origine du sinistre reste à déterminer.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button