Business

Maladie hémorragique épizootique : le nombre de foyers a presque triplé en une semaine

Près de 53 foyers infectés par cette maladie ont été recensés dans le sud-ouest en France.


Publié



Temps de lecture :
1 min

Transmise par des moucherons piqueurs, la maladie hémorragique épizootique affecte surtout des cervidés et des bovins. Un élevage à Montaigu-Vendée (Pays-de-la-Loire) le 2 juillet 2023. (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP)

En huit jours, le nombre d’élevages bovins infectés par la maladie hémorragique épizootique a triplé, en France. Ce virus, qui affecte principalement les bovins, a été recensé dans 53 foyers, a communiqué le ministère de l’Agriculture, vendredi 6 octobre, dans son dernier bilan. 

Fin septembre, le ministère faisait état de 19 foyers touchés par la maladie hémorragique épizootique (MHE). Un mois plus tard, elle est identifiée dans les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne, le Gers ainsi que dans les Landes, a précisé le ministère à l’AFP. Par ailleurs, “un cas d’infection de cerf à la MHE a été décelé dans les Hautes-Pyrénées”, a également affirmé le ministère.

Transmise par des moucherons piqueurs, cette maladie n’infecte pas les humains. Dans chaque élevage infecté, les animaux restent confinés et un périmètre de sécurité, d’un rayon de 150 kilomètres, a été mis en place. Ces mesures sont entrées en vigueur pour tenter d’enrayer la dès la fin septembre. A cette date, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau assurait que l’épidémie “ne déstabilis[ait] pas trop les marchés” agricoles.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button