Business

Maroc : la famille des deux hommes tués en jet-ski par des tirs à la frontière algérienne va porter plainte en France

Un Franco-Marocain de 29 ans et son cousin, âgé 40 ans, sont morts le 29 août dans une zone frontalière entre le Maroc et l’Algérie.


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Les funérailles de Bilal Kissi, mort à la frontière maritime entre l'Algérie et le Maroc, à Saïdia, le 31 août 2023, au Maroc. (AFP)

La famille des deux vacanciers, dont un Franco-Marocain, tués fin août en mer par des tirs attribués à des garde-côtes algériens dans une zone frontalière entre le Maroc et l’Algérie, va déposer une plainte en France, ont annoncé ses avocats dimanche 3 septembre. La plainte sera déposée “lundi ou mardi” pour “assassinat aggravé, tentative d’assassinat aggravé, détournement de navire et non-assistance à personne en danger”, a précisé Hakim Chergui, l’un des avocats, auprès de l’AFP.

“La rupture des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République algérienne, à l’initiative de cette dernière, ne saurait justifier la commission du moindre crime et encore moins, l’impunité de ses auteurs”, écrivent les avocats dans un communiqué. “C’est la raison pour laquelle, contraints par le mutisme des autorités algériennes, sur le territoire desquelles les assassinats ont eu lieu, ils n’ont pas d’autres choix que de recourir à la justice française pour que toute la lumière soit faite sur ce drame d’une cruauté sans nom”, ajoutent-ils. 

Selon le témoignage d’un Franco-Marocain de 33 ans, Mohamed Kissi, quatre vacanciers, dont il faisait partie, se sont égarés en mer lors d’une sortie en jet-ski le 29 août. Ils ont été rejoints par des garde-côtes à bord d’un bateau, qui auraient tiré sur eux. Son frère Bilal Kissi, commerçant Franco-Marocain de 29 ans, et son cousin Abdelali Mechouar, commerçant de 40 ans vivant en France, ont été tués.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button