Business

Meurtre de Karine Esquivillon : détournement de fonds, relation intime avec une mineure… ces “secrets compromettants” sur son mari Michel Pialle qui pourraient lui avoir coûté la vie

Michel Pialle aurait ainsi pu vouloir faire taire sa compagne.

Le 23 mars 2023, Karine Esquivillon est portée disparue à Maché, en Vendée. Son mari, Michel Pialle, est interrogé mais, pendant de longues semaines, nie toute implication dans la disparition de son épouse. Seulement, le 16 juin dernier, devant les preuves accablantes, il craque devant les enquêteurs et avoue avoir tué accidentellement sa femme. Il a été mis en examen pour “meurtre par conjoint” et placé en détention provisoire.

Mais les enquêteurs auraient du mal à croire la thèse de l’accident. En cause : les relations que Michel Pialle et Karine Esquivillon pouvaient avoir avec une famille de réfugiés ukrainiens installée en Vendée. Selon les informations du Parisien, le couple avait œuvré pour faire venir cette famille, originaire de Kherson, après le début de la guerre en Ukraine. Grâce aux démarches entreprises par Michel Pialle et Karine Esquivillon, une mère ukrainienne avait finalement pu rejoindre ses deux fils, scolarisés dans la même école que les enfants du couple.

Détournement de fonds

Seulement, l’homme mis en examen n’aurait pas fait ça bénévolement puisqu’il recevrait sur son compte les prestations sociales touchées par les réfugiés ukrainiens. “Chaque mois, dès que le virement des prestations CAF arrivait sur le compte de Michel Pialle, un virement était réalisé le même jour, du même montant, vers un IBAN au Luxembourg“, notent ainsi les enquêteurs dans une synthèse que l’on peut lire dans les colonnes du quotidien.

Seul Michel Pialle avait accès à ce compte, comme l’a expliqué le père de famille ukrainien aux gendarmes début juin 2023 : “Depuis qu’on touchait la MSA [une aide au logement] sur le compte en ligne, l’accès au compte était impossible. Moi je n’arrive plus à avoir accès au compte en ligne sans savoir pourquoi, mais M. Pialle a réussi à avoir accès, peut-être en les appelant… Je ne sais pas s’il reste de l’argent dessus”. Pour rappel, Michel Pialle a déjà été condamné à plusieurs reprises pour escroquerie.

Une situation qui n’aurait pas du tout plu à Karine Esquivillon. Une de ses amies assure qu’elle aurait pu menacer Michel Pialle de le dénoncer.

Relation intime avec une mineure

Autre élément qui interroge les enquêteurs : un proche de Karine aurait rapporté à la justice une conversation qu’il avait eue avec la mère de famille. “Elle m’avait dit qu’elle avait des doutes qu’il se passe quelque chose entre Michel et l’une des deux filles de la famille ukrainienne (âgée de 16 ans). Quand elle me parlait de ça pour moi il s’agissait de relation de l’ordre de l’intime entre eux. (…) Il la dégoûtait de ce fait car elle pensait qu’il pouvait y avoir quelque chose entre eux.”

Michel Pialle aurait ainsi pu vouloir faire taire sa compagne. Seulement, pour l’heure, ces pistes n’ont pas été confirmées et le principal suspect reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button