Business

Mort de Thomas à Crépol : l’UNI appelle à une manifestation vendredi à Bordeaux

La Bastide Bordelaise, un groupuscule de militants d’ultra-droite, annonce également la manifestation sur ses réseaux sociaux. AFP

Dans un esprit qui se veut calme et «transpartisan», l’Union nationale interuniversitaire (UNI) appelle les Bordelais à se réunir place de la Bourse, vendredi à 20 heures, à Bordeaux.

Le Figaro Bordeaux

La manifestation a été déclarée et, pour l’heure, n’est pas interdite, selon la préfecture de la Gironde au Figaro. L’Union nationale interuniversitaire (UNI) organise un rassemblement statique en hommage à Thomas, place de la Bourse à Bordeaux, vendredi 1er décembre à 20 heures. Une première dans la ville, mais pas en France où le meurtre de l’adolescent de 16 ans, tué alors qu’il faisait la fête avec ses amis dans la Drôme, a choqué, ému et ouvert un débat de société. «Toute personne qui souhaite rendre hommage à Thomas et soutenir sa famille dans le calme et le respect est la bienvenue. C’est un événement transpartisan, qui serais-je pour dire à quelqu’un de ne pas venir», déclare Dominique Organ, le président de l’antenne bordelaise de l’UNI, à l’initiative de cette manifestation.

Soutien des jeunes Républicains

Une initiative soutenue par les jeunes Les Républicains (LR) de la Gironde. «Nous avons convenu de nous associer à cette manifestation dans un mouvement citoyen en hommage à Thomas. Certains de nos élus devraient aussi être présents», exprime Baptiste Charrier, délégué des jeunes LR de Nouvelle-Aquitaine. «Je trouve que ça devient un peu nauséabond. C’est un drame qu’a vécu ce garçon et sa famille est déjà accablée par le malheur, ce n’est peut-être pas la peine de continuer à l’alimenter par de la récupération politique», tonne néanmoins Nicolas Florian, ancien maire de Bordeaux et figure locale du parti. Les députés du Rassemblement national (RN) en Gironde, tout en rappelant la constitutionnalité du droit de manifester, annoncent également d’ores et déjà s’abstenir et «réserver leur combat contre ce laxisme sécuritaire, judiciaire et migratoire» à l’hémicycle.

Selon nos sources, plusieurs membres de la Bastide Bordelaise, un groupuscule de militants d’ultra-droite qui annonce également la manifestation sur ses réseaux sociaux, ont l’intention de la rejoindre.

L’antenne bordelaise de L’UNI appelle à rendre hommage à Thomas, dans une manifestation calme et transpartisane place de la Bourse à Bordeaux., vendredi à 20 heures. UNI


data-script=”
>

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button