Business

Mort d’Isabelle Leroy : on en sait plus ce mercredi sur les circonstances du décès de la randonneuse aveyronnaise en Espagne

Ce mardi 3 octobre 2023, le corps d’Isabelle Leroy, 50 ans, a été retrouvé à Nerín, dans la province de Huesca en Espagne. Sans nouvelles d’elle depuis le 24 septembre dernier, sa famille a donné l’alerte auprès des autorités françaises et espagnoles.

Isabelle Leroy, 50 ans, était partie dans les Pyrénées pour arpenter sentiers autour du mont Perdu, à la frontière avec l’Espagne. Après un message envoyé à un ami pour dire qu’elle était bien arrivée, le 24 septembre, ses proches n’ont plus eu de nouvelles.

Sa famille a donné l’alerte

C’est la famille de la randonneuse qui a donné l’alerte ce lundi 2 octobre à 18 h 59 à la Guardia Civile de Huesca ainsi qu’aux autorités françaises en leur expliquant qu’elle n’avait plus de nouvelles depuis le 24 septembre dernier. Elle leur a également fourni les informations du véhicule de la Millavoise, rapporte le Diario del Alto Aragón.

Les agents ont alors contacté les refuges de montagne de Goriz, Pineta et Bujaruelo ainsi que les patrouilles de sécurité citoyenne des postes de Boltaña et Aínsa. 

Localisée dans un ravin

Le mardi 3 octobre au matin, les patrouilles ont trouvé le véhicule d’Isabelle Leroy à Nerín dans la province de Huesca, au départ de la randonnée qu’elle devait effectuer. Le “Greim de Boltaña”, l’unité de secours et d’intervention aérienne de Huesca et un médecin du service d’urgence du 061 ont été déployés.

A lire aussi :
Disparition d’Isabelle Leroy : le corps de l’Aveyronnaise retrouvée dans les Pyrénées, une enquête en cours

 11 heures, le corps d’Isabelle Leroy a été localisé depuis les airs, dans un ravin aux parois verticales. Les secouristes sont alors descendus et ont constaté sur place avec le médecin, que la quinquagénaire était morte. Selon le Heraldo de Aragon, elle aurait fait une chute d’une hauteur considérable.

Une expertise médico-légale est en cours et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès.

Depuis le 1er mai dernier, 14 personnes ont perdu la vie en pratiquant des activités sportives dans la nature. 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button