Business

Niger : les opérations pour le retrait des soldats français commenceront mardi

Les opérations pour le retrait des soldats français présents au Niger commenceront mardi, sous escorte de l’armée nigérienne, a annoncé lundi soir dans un communiqué le régime militaire arrivé au pouvoir par un coup d’État fin juillet. Le retrait des quelque 1400 troupes tricolores du pays sahélien avait été exigé par les généraux nigériens rapidement après leur arrivée au pouvoir, et le président français Emmanuel Macron avait annoncé leur départ fin septembre.

«Commun accord»

«Les opérations pour le départ du premier convoi sous escorte de nos Forces de défense et de sécurité débuteront dès demain, mardi 10 octobre», indique le document, lu par une journaliste lors du journal télévisé. «Après des rencontres» et des «échanges entre nos autorités et la partie française, un calendrier de retrait de leurs troupes a été déterminé d’un commun accord», précise le régime.

Ce week-end, plusieurs convois ont eu lieu entre les bases avancées du nord-ouest, où sont déployés 400 militaires, et la capitale Niamey, avait appris l’AFP de sources sécuritaires nigériennes et françaises. Au moins deux convois avaient depuis permis aux bases de Ouallam et Tabarey-Barey d’être ravitaillées et à plusieurs militaires français considérés comme prioritaires d’être acheminés vers Niamey.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button