Business

Un nouveau cap de franchi dans la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Cette photo prise le 28 novembre 2023 montre la structure en bois de la nouvelle flèche en place sur la cathédrale Notre-Dame, sur l’île de la Cité à Paris, lors des travaux de reconstruction.
LUDOVIC MARIN / AFP Cette photo prise le 28 novembre 2023 montre la structure en bois de la nouvelle flèche en place sur la cathédrale Notre-Dame, sur l’île de la Cité à Paris, lors des travaux de reconstruction.

LUDOVIC MARIN / AFP

Cette photo prise le 28 novembre 2023 montre la structure en bois de la nouvelle flèche en place sur la cathédrale Notre-Dame, sur l’île de la Cité à Paris, lors des travaux de reconstruction.

PARIS – Changement visuel dans le ciel de Paris. Depuis ce mardi 28 novembre, une forme de flèche s’élève désormais au sommet des échafaudages de la cathédrale Notre-Dame, ravagée par un incendie en 2019.

L’établissement public chargé de le superviser n’a pas souhaité commenter cette avancée du chantier de construction, qui se poursuit. La structure de la flèche doit encore être entourée d’une couverture et de ses ornements dans les prochains jours.

La réouverture de Notre-Dame est prévue le 8 décembre 2024, après les JO de Paris à l’été, une date confirmée par Emmanuel Macron fin août.

Vendredi dernier, l’établissement avait indiqué à l’AFP que la « silhouette familière » de la flèche serait visible « avant Noël », culminant à 96 mètres du sol. « La structure ou charpente en bois de chêne massif de la flèche sera terminée en décembre », avait précisé la même source.

La restauration intérieure s’achève

La flèche, identique à la précédente, conçue par l’architecte du XIXe siècle Viollet-Le-Duc, et qui s’était effondrée dans l’incendie du 15 avril 2019, restera cependant entourée de l’échafaudage qui a servi au montage de cette structure.

Il « sera utilisé pour la pose de sa couverture et de ses ornements en plomb en 2024 », avait ajouté l’établissement. Parallèlement, « le montage des charpentes de la Nef et du chœur de la cathédrale – qui s’étaient également effondrés dans l’incendie – sera achevé début 2024, date à laquelle pourra aussi débuter la pose de leur couverture ».

Côté restauration intérieure, « le nettoyage simultané des murs, des décors peints et des voûtes (d’une superficie totale de 42 000 m²) s’achève et les échafaudages sont démontés au fur et à mesure », avait ajouté cette source.

La cathédrale doit être prête à accueillir son nouveau mobilier liturgique en bronze brun foncé, ainsi que 1 500 chaises design ajourées en chêne massif, dans le courant du dernier trimestre 2024.

Chefs-d’œuvre de l’art gothique admiré dans le monde entier, Notre-Dame de Paris accueillait 12 millions de visiteurs en moyenne chaque année avant l’incendie, 2 500 offices et 150 concerts.

À voir également sur Le HuffPost :

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button