Business

Notre-Dame de Paris : une pétition pour conserver les vitraux historiques de Viollet-le-Duc

Voir mon actu

Les vitraux de la discorde. Vendredi 8 décembre 2023, à un an de la réouverture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron, a annoncé que les vitraux de six des sept chapelles du bas-côté sud seraient déposés et remplacés par des vitraux contemporains qui feraient l’objet d’un concours, comme demandé par l’archevêque de Paris, Mgr Laurent Ulrich.

3 600 signataires

Une annonce qui a fait bondir Didier Rykner, fondateur de La Tribune de l’Art. Le journaliste a lancé une pétition dimanche 10 décembre 2023 – qui a recueilli plus de 3 600 signatures – pour demander au chef de l’État de renoncer à ce changement et de « conserver les vitraux de Viollet-le-Duc ».

Emmanuel Macron a précisé durant cette visite que les vitraux de l’architecte français seraient exposés dans le musée, créé spécialement pour ces vitraux. Une décision « jugée absurde » par le créateur de la pétition. « Si ces vitraux devaient être remplacés, ils finiraient certainement dans des caisses en réserves, car les exposer dans le musée viendrait en réalité doubler le scandale de leur dépose », a déploré Didier Rykner.

Les vitraux contemporains ont toute leur place dans l’architecture ancienne lorsque ceux d’origine ont disparu. Ils n’ont pas vocation à remplacer des œuvres qui existent déjà.

Didier RyknerAuteur de la pétition

Le journaliste regrette que le président de la République souhaite « poser la marque du XXIe siècle sur Notre-Dame de Paris », rappelant que le ministère de la Culture s’était opposé à l’époque de ne pas toucher aux vitraux et que « leur remplacement n’a jamais été examiné par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture. »

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.



Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button