Business

“On ne peut s’empêcher d’espérer”: les parents d’Émile sortent du silence deux mois après la disparition du petit garçon

Colomban et Marie, les parents du petit Émile, indiquent dans un entretien à Famille Chrétienne être “submergés par le chagrin et l’angoisse” mais continuer “d’espérer”.

Les parents d’Émile sortent du silence. Deux mois après la disparition de leur fils, âgé de deux ans et demi au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), Colomban et Marie ont accordé un entretien au magazine Famille Chrétienne, publié ce mardi.

Ces derniers s’expriment pour la première fois dans la presse et continuent de garder espoir. “On imagine forcément le pire, mais on ne peut s’empêcher d’espérer”, déclare le père de l’enfant.

“Soulevés par l’espérance”

“Parfois, nous sommes submergés par le chagrin et l’angoisse. On désespère un moment, et ensuite on est comme soulevés par l’espérance”, ajoute Marie, la maman du petit garçon.

“Nous continuons à implorer le Seigneur. Nous ne tournons pas la page et nous continuons à espérer”, poursuit le père d’Emile.

Les parents du petit Émile, indiquent également “demander à Dieu un miracle”, tout en continuant “à faire confiance au travail des gendarmes chargés de l’enquête. Depuis le début, ils ont fait preuve d’un grand professionnalisme et de beaucoup d’empathie.”

Le père et la mère de l’enfant remercient d’ailleurs l’ensemble des Français ayant participé de près ou de loin aux recherches d’Émile, mais aussi tous ceux qui ont apporté une forme de soutien à leur famille. “La solidarité a été très forte. Nous avons vu les cuisiniers d’une colonie de vacances voisine apporter des plats cuisinés et du café pour tous les bénévoles”, explique notamment la maman du petit garçon.

Sept semaines après la disparition du petit garçon de 2 ans et demi dans les Alpes-de-Haute-Provence, le mystère demeure alors que l’enquête a été élargie aux chefs d'”enlèvement, arrestation, détention et séquestration de mineur”.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button