Business

Paris: mort d’un intérimaire au Décathlon de La Madeleine, les syndicats “en colère”

Un intérimaire est mort ce mercredi matin lors du déchargement d’un camion approvisionnant le magasin Decathlon du quartier de La Madeleine à Paris. Les syndicats ont demandé la réunion d’un CSE extraordinaire jeudi.

Un intérimaire est mort ce mercredi matin lors du déchargement d’un camion approvisionnant le magasin Decathlon du quartier de La Madeleine à Paris. Ce jeudi, les syndicats ont demandé la réunion d’un CSE extraordinaire, a appris l’AFP de sources concordantes.

“Ce matin nous avons appris le décès d’un intérimaire suite à un accident” avec un chariot élévateur, en déchargeant un camion chargé d’approvisionner le magasin, a indiqué dans un communiqué la CFDT. La direction de l’enseigne a confirmé dans un courriel à l’AFP l’accident mortel d’un intérimaire, adressant ses “pensées” “avant tout à sa famille et à ses proches”.

Des doutes concernant les conditions de sécurité

“L’équipe du magasin est fortement affectée par ce drame et une cellule psychologique a été mise en place”, indique Decathlon, précisant en outre qu’une “enquête est ouverte” sur “les causes de l’accident et du décès”.

Le parquet de Paris a précisé mercredi soir avoir confié une “enquête du chef d’homicide involontaire au commissariat de Paris-centre en co-saisine avec la DRIEETS (Direction régionale interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités)”, afin de savoir “si toutes les conditions de sécurité exigées étaient ou non remplies”.

“La victime, née en 1988, était un intérimaire à son premier jour de travail”, précise le parquet, qui confirme en outre que “les premiers éléments conduisent à penser que l’accident est survenu dans le contexte du déchargement d’un camion de marchandises”.

La CFDT, “en colère”, a demandé l’organisation d'”une réunion extraordinaire du CSE”. L’organisation dit avoir alerté lundi sur un “danger grave et imminent” concernant “les conditions dangereuses du déchargement du camion” approvisionnant le magasin.

Des marchandises déchargées sur le trottoir

“Le processus de réception des marchandises est particulier” à La Madeleine dans la mesure où celles-ci “sont déchargées sur le trottoir avant d’être descendues au sous-sol par un ascenseur”, explique à l’AFP Fernando Da Costa, élu CFDT au CSE des Decathlon d’agglomération parisienne.

“Cet ascenseur était en panne jusqu’à hier”, nécessitant le recours à une agence d’intérimaires capables de piloter un chariot élévateur s’y substituant, explique-t-il. Mercredi matin “l’ascenseur fonctionnait mais pas le hayon du camion”, nécessitant d’utiliser à nouveau un chariot élévateur.

Fernando Da Costa a dit espérer lors du CSE extraordinaire, qui pourrait se tenir jeudi après-midi selon plusieurs sources, “la transparence sur les circonstances du drame, et on veut aussi être sûr que tout est mis en place pour que ces conditions de réception n’aient plus lieu”.

Top Articles

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button