Business

L’homme armé retranché au Pays basque « interpellé sans violences » et placé en garde à vue

Le sous-préfet de Bayonne, Fabrice Rosay, le commandant du groupement de gendarmerie départementale, une représentante du parquet de Bayonne et le maire de Saint-Pée-sur-Nivelle se sont rendus sur place. Les riverains ont été mis en sécurité.

Compagne et belle-mère dans la maison

Selon un communiqué de la préfecture publié sur X (ex-Twitter) à 9 h 01, « l’opération de gendarmerie visant à maîtriser un forcené à son domicile a été déclenchée à la suite d’une alerte donnée par sa compagne », l’homme ayant tiré deux coups de feu en direction de la forêt, vers 4 heures du matin.

« L’individu est armé et se révèle menaçant pour lui-même et pour son entourage ». Sa compagne et sa belle-mère « sont actuellement réfugiées dans la maison concernée où elles se sont mises en sécurité. Elles sont en contact par téléphone avec les services de gendarmerie ».

« Le GIGN a été requis et interviendra dans la matinée en appui aux opérations », a également précisé la préfecture.

Interpellé à 9 h 33

Le Britannique retranché a été “interpellé à 9 h 33 sans violences” par les militaires de la gendarmerie dont 12 militaires de l’antenne GIGN de Toulouse. Il n’y a pas eu de blessé. Le Britannique est sorti de sa maison et il a été interpellé, puis placé en garde à vue, à Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette opération a mobilisé une cinquantaine de gendarmes au total ainsi que des sapeurs pompiers du Sdis 64.

PC sécurité

Un PC sécurité avait été installé le temps de l’opération a environ 1 km de la maison. Il a rapidement été remballé, une fois l’opération finie, vers 10 heures. La circulation a ensuite rouvert en alternance devant la maison.

Le préfet a “félicité les agents engagés qui ont permis une résolution de l’incident sans faire de blessés”.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button